RSS
RSS



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

[2018, Poudlard] Une leçon privée? [ft. Tout les Poufsouffles] - Terminé

 :: Le monde magique :: Le Ministère de la Magie :: Département de la justice magique :: Les Archives :: Événements: Bal de Neige Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hänseck A'sharia
Directeur Adjoint, Professeur de Soins aux Créatures Magiques & Directeur de Poufsouffle
Hänseck A'sharia
Hänseck A'sharia
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Agneau
Loisirs : Lecture, soigner les animaux
Directeur Adjoint, Professeur de Soins aux Créatures Magiques & Directeur de Poufsouffle
Mer 3 Jan - 13:33

[ HRP: Leçon obligatoire à faire avant le bal de neige. Si vous ne faite pas ce petit event, vous n'allez pas pouvoir faire de sujet au bal de neige! ]



Aujourd’hui était la journée que certain attendaient ou redoutaient, la leçon de danse et pratique pour le bal à venir. Une pratique obligatoire qui était donner par les directeurs de maison dans leur salle commune. Un peu comme un moment passé entre membre d’une même famille, ce qui était le cas des poufsouffles! Hänseck n’était pas le danseur qui était le mieux placer pour enseigner ce genre de chose, mais il connaissait bien la base de la danse un peu plus classique, comme la valse, danse commune pour les bals. Le directeur de maison avait donc pris le temps de faire un ménage complet dans la salle commune en déplacent les divans et chaise sur les côtés. Tables empiler l’une dans les autres, laissant un grand espace pour la leçon d’aujourd’hui. Sachant que certains élèves n’avaient pas envies d’être ici, sur la note du babillard, il n’avait pas indiqué que la leçon serait une danse. Un petit rictus au lèvre, Hänseck alluma le feu et place le gramophone sur l’un des petites tables carrées. Il avait même fait un petit buffet pour ses élèves. Pourquoi pas les récompenser pour leur effort, et ils étaient un peu comme ses enfants. Les poufsouffles étaient sa famille, il était un peu comme leur « père adoptif le temps de leur scolarité ».

La salle préparer, Hänseck regarda à l’extérieur. Le soleil commençait à être bas à l’horizon, ce qui voulait dire que les élèves allaient bientôt arriver. Il alluma le feu du foyer, tout en le sécurisant et attendit ses élèves. Lorsqu’ils entrèrent, Hänseck les invita à s’approcher. Lorsqu’il vit que tout ses blaireaux étaient présents sans exception, il verrouilla sans parole la porte de la salle commune. Personne ne pouvait donc sortir de la salle. Il s’éclaircie la gorge, puis débuta son discourt.

Bonsoir à tous! Merci d’être venu, je suis heureux que tout le monde soit présent! Certains ne voudront pas rester dans cette salle, mais cette leçon est obligatoire pour tous, sans exception. Et je n’ai pas vraiment envie de vous enlever de point pour avoir raté ce cours.

Il regarda ses élèves, certains se regardaient de façon intriguer et d’autres chuchotait certaines phrases. Hänseck demanda le silence, et rapidement il l’obtenu. Chez les poufsouffles, il était respecté car il les respectait eux aussi, c’était un directeur doux et attentionner avec ses élèves. Une fois le silence de retour, Hänseck repris la parole.

Chers élèves, je vous ai convoquer ici afin de vous faire une leçon qui vous sera fort utile durant le bal qui s’en vient. Le bal de Neige, le bal en blanc, le bal des Flocons… Ce bal a plusieurs noms mais il reste le même. Lorsque nous parlons de bal, nous parlons de danse!

Encore une fois, il y avait des commentaires qui résonnait, tous différent. Certains étaient heureux, d’autre inquiet et d’autre qui semblait vraiment vouloir quitter. Pas de chance, personne ne sortait de la salle commune, et personne n’avait accès au dortoir non plus, car le directeur avait empilé les choses devant les accès. Une fois de plus, Hänseck demanda le silence avant de reprendre la parole.

Attention, rien ne vous force à inviter quelqu’un au bal afin d’y danser. Cette leçon vous sera utile en d’autre temps. Vous pouvez danser entre garçons, entre files ou entre sexe opposé. Comme la tradition le demande, je vais vous montrer quelques pas de valse classique.

Il regarda les élèves de sa classe. Le directeur pouvait prendre son préfet ou sa capitaine de quidditch mais son choix s’arrêta sur une autre élève. Il alla au gramophone et l’alluma pour y laisser jouer une musique digne d’une valse.

Mademoiselle Austerlitz, veuillez venir me rejoindre, je vous prie.

Le directeur attendit que son élève de septième année arrive vers lui. Il lui prit la main et l’aida au besoin à prendre une bonne posture. Il lui sourit et lui dit tout bas de simplement le suivre et que la valse était une danse très simple. Il demanda aux élèves de se mettre en rond autour d’eux, et débuta la leçon avec mademoiselle Austerlitz. Hänseck y allait doucement, afin que tout le monde puisse bien voir. Après quelque instant, il fit la variante où l’on pouvait danser en faisant des ronds sur la piste de danse. Après une belle démonstration, il remercia son élève et lui dit qu’elle pouvait retourner à travers les autres poufsouffles.

Comme vous avez pu le voir, ce n’est pas une danse fort complexe. Maintenant, j’aimerais que vous pratiquiez avec un ou une partenaire. Vous pouvez choisir de changer de partenaire en cours de route afin de pratiquer avec différente personne. Cela vous aidera à mieux comprendre la leçon! Si vous avez besoin d’aide, n’hésité pas à venir me voir.

Hänseck recula un peu laissant les élèves se parler afin de pratiquer la leçon de danse avec la musique que jouait le gramophone. Le directeur de maison aida les élèves avec leur posture et le pas de danse, il accepta aussi les demande des élèves qui voulaient danser avec lui, que ce soit les garçons ou les filles. Peu importe, ils étaient tous comme ses enfants après tout!

Il laissa les élèves danser durant une heure ou plus, personnellement, il aimait bien passer du temps avec ses poufsouffle alors le temps il ne l’avait pas vraiment remarqué. Mais s’il regardait à la fenêtre, il remarqua que cela faisait bien plus que deux heures qu’ils étaient là à pratiquer. Hänseck alla vers le gramophone et arrêta la musique. Il libéra l'espace pour accédez au dortoir, et replaça la salle commune comme elle devait l'être. La magie aidait beaucoup aux tâches ménagères ne l'oublions pas!

Ce sera tout pour la leçon de danse! Il commence à se faire tard, et je crois que certains d’entre vous ont cours très tôt demain matin. Je vous souhaite une bonne nuit et ne prenez pas trop de sucreries avant d’aller dormir! Pour ce qui est du bal de neige, nous n’avons pas encore de date fixe, lorsque j’en aurais une, je vais le noter sur le babillard de la salle commune. Sinon, d’ici là continuer de pratiquer.

Hänseck leur sourit puis quitta la salle commune afin d’aller vers sa cabane a l’extérieur de l’école. Une petite tournée dans la forêt interdite ne serait pas de refus avant d’aller se coucher par contre. Il décida d’y aller avec son chien pour ensuite aller dormir une bonne nuit de sommeil.

_________
HRP: Avant de répondre attendez que mademoiselle @Katja Austerlitz réponde au message, comme c'est l'élève qui à été choisi pour danser avec Hänseck. Ensuite, c'est un message par personnage (comme pour les cours)!


☆☆☆

Directeur adjoint de l'école de Sorcellerie de Poudlard
Directeur de Maison chez les POUFSOUFFLE
Professeur de Soins aux Créatures Magiques

[2018, Poudlard] Une leçon privée? [ft. Tout les Poufsouffles] - Terminé Oe87f3rl_zpsfhu1ysqr
Mon Bureau | #cc6633
Hänseck A'sharia
Revenir en haut Aller en bas
Katja Austerlitz
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Katja Austerlitz
Katja Austerlitz
Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Mer 3 Jan - 14:25

Une leçon obligatoire pour l’école? Le respect et tous ces machins? Pourquoi juste les pouf? À cause de l’incident sur les tables? Elle savait que sa collègue batteuse au quidditch s’était levée, comme sa capitaine, et Morgan. En théorie, c’était presque uniquement l’équipe, quoi…

Katja n’avait vraiment aucune idée de ce qui l’attendait cette soirée-là, à 20h. Si elle avait su… Elle aurait sans doute trouvé un moyen de ne pas y aller.

Mais non, aujourd’hui elle était plutôt heureuse. Jack et elle allaient avoir un local pour jouer leurs parties. La demande était simple : pas de capes de sorciers pour les filles. Bizarre de demande. Elle aurait dû s’en douter.

La Austerlitz entra, assez joyeuse. Ouf, y’avait du monde… Mais, petit point positif, y’avait clairement un buffet plus loin. Et un gramophone…. Étrange.

Cours? Y’a clairement pas de créatures magiques ici….
Wait a minute…
ITS A TRAP!

Katja fut une des premières à essayer de regarder vers l’arrière. La porte était barrée. SÉQUESTRATION.

« une leçon qui vous sera fort utile durant le bal qui s’en vient. »

Elle le savait trop bien… C’est CLAIR que c’était pour leur apprendre à danser. AU SECOURS. Mais bon, c’est pas compliquer de faire profil bas et de danser avec des gens avec qui on a un peu confiance. C’est pas comme si tout le monde allait la regarder, tout le monde allait être concentrer à pas rater. Comme un cours de potions, genre…

« Mademoiselle Austerlitz, veuillez venir me rejoindre, je vous prie. »

POURQUOI PAS CAPITAINE CROUNCH??? IL S’ENTEND BIEN AVEC ET ELLE A PLEIN D’ÉNERGIE À DONNER ET ELLE VA PAS S’ÉVANOUIR DEVANT TOUT LE MONDE. C’EST EXACTEMENT LE GENRE DE TRUC QUI VA LA TUER ET EN TANT QUE DIRECTEUR IL DEVRAIT MIEUX CONNAITRE SES ÉLÈVES. Urghhhh c’est la fin. Elle va mourir aujourd’hui. On est quelle date? Mauvaise date pour mourir….

En plus, un petit air en trois temps débuta (duh, classique de la valse). Avait-elle déjà appris? Oui, vers ses douze ans, avec sa mère, dans un petit voyage en France. Avait-elle dansé? Non. Elle avait regarder, sa mère l’avait traité de trouillarde, mais elle se rappelle avoir vu des gens danser la valse. Aucune idée quelle jambe commence. Apparemment, la femme suit l’homme en général.

Habituellement, Kat déteste se faire toucher surtout si c’est un toucher inatendu, mais là, son directeur est quand même mignon. Seul point pas trop négatif de ce suicide social qu’elle vie. Elle prit la posture qu’elle se souvenait, et Hanseck l’aida un peu, lui murmurant que c’est simple et qu’elle devait le suivre. AHAHAHAH. Plus facile à dire qu’à faire. Les gens à poufsouffle sont gentils : personne sembla trop rire dans son dos. Sans doute que personne voulait être à sa place non plus.

EN PLUS IL DEMANDE AUX ÉLÈVES DE SE METTRE EN ROND AUTOUR D’EUX.
Ok quand c’est fini elle se sauve en courant s’enfermer dans des toilettes.
Mais elle pourra pas, c’est barrer.
MERDE.

Et son calvaire commença, essayant de suivre les pas de son prof. C’est chiant la valse. Premier trois pas tu commences par la gauche, ensuite c’est la droite, gauche droite, croisé. De quoi devenir fou! Pis il commençait à tourner. Elle ne le regardait pas dans les yeux, erreur vraiment connue des débutants, regardant au sol pour pas le piétiner. C’est une chose piétiner ton ami, tu ris et c’est fini, mais ton directeur…

Heureusement, son calvaire fini (même si ça lui parut des heures) et elle alla se mettre loiiiin des gens. Les gens à poufsouffle étaient assez gentils pour ne pas lui demander de danser de nouveau directement après qu'elle était libre. Elle eut un bon une demi-heure à respirer et relativiser qu'elle était pas morte, même si c'était un sale coup bas du prof. Au nombre d'élèves qui aiment être le centre de l'attention...
Pour le reste de la soirée, elle pratiqua un peu avec des poufs qu'elle connaissait, assez gentils, mais en s'accordant des dix ou vingts minutes de pauses entre chaque partenaire. Pis en se retenant de faire des blague poche sur le fait qu'ils ont l'air de bébé canards avec des minuscules balais dans le culs qui apprennent à marcher.

Ok, elle dansera clairement pas au bal.

☆☆☆

[2018, Poudlard] Une leçon privée? [ft. Tout les Poufsouffles] - Terminé SignKat
Katja Austerlitz
Revenir en haut Aller en bas
Morgan McPhee
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Morgan McPhee
Morgan McPhee
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Chat à pieds noirs
Loisirs : Manger!
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Mer 3 Jan - 16:56


La note sur le babillard de la salle commune indiquait qu’une leçon obligatoire pour l’école devait nous être apprise à 20h! Ne sachant pas trop de quoi il s’agissait, j’étais donc un peu à l’avance et avait aussi remarquer le petit buffet. Je pris quelques trucs et alla me placer à côté de Chelsea.

- Tu crois que c’est quoi cette leçon importante?

C’était une réponse que bien très peu d’élève savait, donc je ne m’attendais pas à avoir une réponse. Alors aussi bien attendre que le directeur de maison fasse son annonce. Surtout que, une leçon, donner par M. A’sharia, dans la salle commune, je m’étais un peu attendu à voir un animal ou deux…mais bon. Le directeur de la maison commença à parler. Pourquoi est-ce que certains d’entre nous ne voudrait pas rester pendant la leçon? Est-ce que quelqu’un avait fait quelque chose de mal? Oh! Il parlait du bal? Oh, une devinette! Qui dit bal, dit aussi danse! Certains réagissaient de manières positives, d’autres non. Avaient-ils déjà trouvé? Mais tranquillement, les points se reliaient dans ma tête. Bal, danse, inviter quelqu’un au bal, danser avec quelqu’un! Ding! Okay! J’ai capté! On allait devoir danser pour le bal! Perdu dans mes pensées, j’ai essayé de me rappeler si j’avais déjà eu des cours de danses, mais peut-être que c’était ma mémoire qui me jouait des tours, mais je ne croyais pas avoir déjà appris à danser. C’est en revenant dans le monde réel que la réalité me sauta au visage. C’était à notre tour de danser! Okay, je ne savais pas comment faire, je n’avais pas regardé M. A’sharia faire… j’étais perdu! Mais j’ai regardé vers Chelsea.

- Est-ce que tu veux danser avec moi?

J’étais un peu maladroit, car j’essayais de suivre le rythme de la musique… un peu maladroit? Okay, plutôt très maladroit!

- J’m’excuse, Chelsea! Je voulais pas te marcher sur le pied!

Au moins, Chelsea ne semblait pas m’en vouloir trop, elle venait de découvrir que j’avais deux pieds gauches. J’ai levé la main pour avoir de l’aide de M. A’sharia, qui, grâce à ses précieux conseils, m’aida à être moins malhabile et pu danser de manière correcte avec Chelsea. Elle me donna aussi des conseils et cela me fut d’une grande aide aussi. J’étais content de l’avoir comme meilleure amie. Je sais pas ce que je ferais sans elle! Sur le deuxième essai, j’avais réussi à ne pas lui marcher sur les pieds, mais j’avais quand même un peu de misère avec les pas de danses. Quand la leçon de danse fut terminée, j’ai remercié Chelsea et M. A’sharia, mais il commença à se faire tard, alors je monté dans mon dortoir dès que le passage fut libéré, non sans avoir pris un ou deux trucs supplémentaires dans le buffet par complétement terminé. Sinon, maintenant il fallait que je me trouve quelqu’un pour aller au bal. Peut-être Chelsea. Mais comme la date n’était pas encore choisi, j’avais tout mon temps pour lui demander!


☆☆☆

[2018, Poudlard] Une leçon privée? [ft. Tout les Poufsouffles] - Terminé Morgan_Mc_Phee1
Morgan McPhee
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Sullivan
Capitaine des Cheerleaders Poufsouffle
Chelsea Sullivan
Chelsea Sullivan
Statut relationnel : En couple
Loisirs : Être avec les McPhee, encourager l'équipe de Poufsouffle au quidditch!
Capitaine des Cheerleaders Poufsouffle
Jeu 4 Jan - 2:30


Chelsea avait entendu parler que leur directeur voulait les voir pour une leçon spéciale et obligatoire par l’école. Elle ne savait pas trop de quoi il voulait parler mais son directeur était gentil et il n’était pas laid alors cela ne lui dérangeait pas. En entrant dans la salle commune, en même temps que la majorité des poufsouffles, Chelsea remarqua que les meubles avaient été déplacé et qu’il y avait un petit buffet. Allait-il apprendre à faire un peu de cuisine? C’était la maman de la jeune fille qui serait heureuse d’apprendre que Poudlard offrait des cours de cuisine. Soudain Morgan apparut à ses côtés, et la jeune fille lui sourit tout comme elle le faisait toujours.

Apprendre à cuisine? Peut-être qu’on a un cours de cuisine de plus que les autres maisons, car nous sommes des poufsouffles?

Les deux amis haussèrent des épaules, elle prit alors un petit pain dans les mains de Morgan et le mangea. Puis le directeur commença à parler. La jeune poufsouffle écouta attentivement son directeur. Elle savait qu’un bal arrivait, car l’article du journal, fait par Christopher était paru à la première édition et elle l’avait entendu en parler avec monsieur Bakerson. Plus le temps avançait, plus Chelsea comprit et sentait que ce n’était pas gagné de son côté. La jeune fille écouta attentivement son directeur de maison et ensuite il demanda à une élève, une fille qui semblait un peu plus âgée que Chelsea, de venir le rejoindre afin de faire une démonstration. Cela ne semblait pas bien difficile. Du moins, visuellement. Puis vint le tour aux élèves de pratiquer, Morgan semblait dans la lune, avait-il au minimum été attentif? Puis il lui demanda de danser. Aucune surprise dans ce moment, elle se doutait que son ami le lui demanderait, et s’attendait à ce qu’il lui demande d’aller au bal avec lui… Mais Chelsea espérait secrètement qu’une à deux autres personnes prennent cette option avant lui… Elle pensait bien sur aux frères du poufsouffle, Logan et Donan.

Hm, oui bien sûr!

Et ils débutèrent une danse complètement maladroite. Pas Chelsea mais bien Morgan qui avait vraisemblablement deux pieds gauches. Lorsqu’il s’excusa, elle lui sourit comme à son habitude. Morgan était gentil mais très maladroit, la jeune fille ne lui en voulait pas, car elle le connaissait bien. Lorsqu’il arrêta pour demander conseille à leur directeur de maison, la poufsouffle en profita pour aller voir d’autres élèves. Il fallait pouvoir pratiquer entre eux et surtout bien savoir différent pas de danse, tout le monde était différent les uns des autres après tout! Chelsea se débrouillait bien, contrairement à ce qu’elle pensait. Puis Morgan semblait vouloir continuer de danser avec elle, la jeune fille alla donc le rejoindre. Grâce à leur directeur de maison, le poufsouffle s’en sortait un peu mieux. Elle tenta d’aider son ami du mieux qu’elle pouvait. Puis la danse termina, et leur directeur les convia à aller dormir pour être en forme le lendemain matin. Une très bonne idée. Et de plus, Chelsea avait cours très tôt demain mais elle voulait continuer à pratiquer un peu, peut-être demain entre deux cours. Elle souhaita une bonne nuit à son ami et alla à son dortoir. Lorsqu’elle se prépara, la poufsouffle se demandait vraiment s’il serait possible que Donan ou Logan puisse l’invité au bal. Dans un sens pauvre Morgan, elle refusait de devoir lui dire qu’elle avait un faible caché pour ses frères et non lui. Morgan était son meilleur ami, tout simplement.


☆☆☆

╰☆╮ HUFFLEPUFF PRIDE ╰☆╮
❝ Le travail individuel permet de gagner un match mais c'est l'esprit d'équipe et l'intelligence collective qui permet de gagner la coupe du monde de quidditch. ❞

VOLIÈREDIARY
#af8403
Chelsea Sullivan
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Levinson
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Benjamin Levinson
Benjamin Levinson
Statut relationnel : Célib'
Patronus : Lycaon
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Jeu 4 Jan - 15:47


Un cours obligatoire. Urg… Personnellement, Benji n’y serait pas aller mais son directeur de maison était gentil et il n’avait pas de rancune avec lui alors il avait décidé de se rendre au point de rendez-vous. La salle commune des Poufsouffles. Il y avait déjà des élèves d’arrivés et d’autres qui arriva après lui. Ben ne savait pas qu’elle était cette fameuse leçon obligatoire mais cela allait probablement être d’un ennui. Au moins, il y avait un petit buffet au fond, et c’est là qu’il se dirigea en passant au travers des élèves qui ne semblait pas plus comprendre le but de cette mystérieuse réunion. Comme demander avait sa cape mais la tentation de l’enlever était bien présente.

La salle avait été libérer. Il y avait un buffet… Mais encore plus étrange, il y avait un gramophone… Leur directeur s’avança pour parler. Automatiquement, Benji regarda derrière lui, la porte semblait barrée et les dortoirs ne semblaient pas accessible. Toute cette mascarade était un piège par leur directeur. Traitre!

Attendez, le bal. QUEL BAL?
Le bal de neige. MERDE.
Ce foutu bal de merde… UUUURRRRGGGG!!!

Benjamin se retira et alla plus à l’écart, nourriture en main, pour s’asseoir sur un banc de libre près du mur. Bal voulait dire danser, le but de cette leçon. Danser voulait aussi dire aller au bal accompagné. Et tout cela voulait dire, devoir s’habiller convenablement pour être respectable. Le poufsouffle, toujours assit, regarda la leçon entre les élèves lorsqu’il le pouvait. Il ne voyait pas grand-chose mais étant grand, il pouvait quand même voir le minimum. C’est lorsqu’il entendit le nom de l’un des batteuses de l’équipe de poufsouffle qu’il se leva. Non, il ne voulait pas manquer cela pour rien au monde. Il aurait pu prendre n’importe qui du quidditch, Ben se serait tout de même lever. Katja semblait malaisée. Quand elle quitta la leçon, il confirma qu’elle l’était. Maintenant les élèves devaient pratiquer. L’horreur. Benji ne se leva même pas pour trouver quelqu’un. Le poufsouffle se demandait qui il pourrait inviter, peut-être Sid, la serdaigle un peu bizarre. C’est vrai qu’il l’avait dans sa mire depuis deux ans mais jamais, il avait pu vraiment faire quoi que ce soit comme action. Et avec son changement de comportement, Benji était rester distant, il ne voulait pas devenir colérique ou violant avec une fille qui l’intéressait.

Perdu dans ses pensées, il se fit demander de danser avec une poufsouffle de troisième année, Chelsea Sullivan. Par politesse et était un gentil poufsouffle, il accepta. Ben était tout simplement médiocre, mais au moins il ne lui pila pas sur les pieds, il était tout simplement hyper lent. Puis d’autre fille vint le voir pour danser simplement pour pratiquer, au final il accepta toutes les demandes mais jamais ne faisait les premiers pas.

Une fois la leçon terminée, Benji souffla un peu, il avait même dansé avec Cathlyn Phillips, sa capitaine, et avait pris un peu de vitesse mais ses pas était saccadé tout de même. Lorsque le directeur leur dit au revoir, Ben alla vers son dortoir pour une bonne nuit de sommeil.

Faut que je trouve le moyen de lui parler, se dit-il à lui même en entrant dans son dortoir.

Benjamin Levinson
Revenir en haut Aller en bas
Cathlyn Phillips
Capitaine du Quidditch Poufsouffle
Cathlyn Phillips
Cathlyn Phillips
Statut relationnel : Célib'
Patronus : Faucon
Loisirs : Jouer des tours, Quidditch
Capitaine du Quidditch Poufsouffle
Mar 9 Jan - 20:30


Cath était restée dans sa chambre jusqu’à 20h cette journée-là. Elle avait utilisé son nouveau kit d’entretiens de balai que son père lui avait donné pour Noël. Elle en recevait toujours un par an, puisqu’en une année, elle épuisait les ressources fournies dans le kit. La soirée arrivée, elle mit son uniforme scolaire et glissa sur la rampe de l’escalier des dortoirs jusqu’à la salle commune pour voir environs tous les élèves Poufsouffles s’installer dans une salle commune dégagée. Comme tout le monde, la capitaine spotta le buffet. Elle alla voler un cupcake et trouva Juniper dans les élèves et alla s’écraser à côté d’elle.

―       ‘Sup!

Elles parlèrent un peu jusqu’à ce que le directeur de maison prît la parole. Contrairement à la plupart des élèves, Cath ne réagis pas à l’annonce de la leçon de danse. C’était cool en fait que M. A’sharia voulait que ses élèves sachent danser. C’est par contre une surprise qu’elle entendit le professeur de soins aux créatures magiques appeler Katja pour montrer l’exemple. Cath se leva d’un bon et alla la voir danser avec le directeur adjoint. Cath aimait bien Kat. Elle remarqua aussi qu’elle n’était pas très à l’aise. La capitaine applaudit donc quand la danse finit et chercha un partenaire potentiel pour pratiquer. Elle savait déjà que pour le bal, elle y allait avec Jasson et Ashley, en trio. Ils s’étaient convenu l’an dernier que les amis allaient y aller ensemble. Mais ils étaient à Gryffondor et Serdaigle, donc tant pis pour la pratique. Une tignasse rousse attira le regard de la brunette. Tyler! Il était le frère d’Ashley alors pourquoi pas! Cath rusha et se plaça devant lui.

―       Tu danses?

Avec un grand sourire, Cath prit sa main et quand il accepta, ils essayèrent de valser. Cath n’était pas excellente, mais pas au point de piler sur les pieds. Tyler était un bon ami, malgré son titre de préfet. Il surveillait malheureusement trop la Poufsouffle pour accepter son titre de préfet, mais en dehors de ça, il était cool. Après la danse, elle le remercia et en profita pour spotter les membres de son équipe de Quidditch. Elle voulait danser avec eux. Elle commença avec Juniper, mais leur danse finie en tango exagéré et stéréotypé. Elle trouva Morgan ensuite, mais il semblait vouloir seulement danser avec son amie. Cath alla chercher Katja, après un long moment de repos, mais ne la força pas. Elle lui proposa seulement une petite danse entre amie. Ensuite, elle alla danser avec Benjamin et rit un peu avec lui. Finalement, Cathlyn chercha son nouveau prodige : Blake. Elle le trouva sur un banc. Cath alla le voir et lui proposa de danser. Au bout de la valse, elle en refit une autre avec le gardien, prétextant que la première ne comptait pas. Après avoir passé l’équipe de Quidditch au complet, Cath accepta les danses que les autres élèves lui proposaient. La dernière danse de Cathlyn fut M. A’sharia, à qui elle lui demanda avec une révérence beaucoup trop basse pour que ce ne soit pas une parodie.

Après cette pratique de danse, Cath remonta dans sa chambre. Elle était prête pour le bal depuis longtemps.


☆☆☆

[2018, Poudlard] Une leçon privée? [ft. Tout les Poufsouffles] - Terminé Ydapgpqk
#993300
[2018, Poudlard] Une leçon privée? [ft. Tout les Poufsouffles] - Terminé Y7laud8e
YOU JUST GOT CATH'D:
 
Cathlyn Phillips
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Irving
Préfet-en-chef Poufsouffle
Tyler Irving
Tyler Irving
Statut relationnel : C'est quoi?
Patronus : Cerf de Virginie
Loisirs : Échecs version sorciers
Préfet-en-chef Poufsouffle
Ven 19 Jan - 14:27

Tyler avait eu beaucoup de temps cette journée là et c'était déjà le troisième service qu'il rendait en allant porter à monsieur Bostlov un livre qu'un élève de sa maison devait reporter aujourd'hui, mais était en train d'étudier pour un futur examen. C'était peu courant de faire ça, mais comment le préfet pouvait dire non à un étudiant qui se dévouait à ce point sur ses études ? Il redescendit vers la Grande Salle, mais comprit en voyant la filée d'étudiant la quittant que c'était le moment de la rencontre que monsieur A'sharia avait planifié, rencontre qu'il se dit sûrement au sujet de mademoiselle Phillips qui était montée sur les tables et Tyler qui n'avait pas fait son travail. C'était pour ça que le préfet avait fait son possible aujourd'hui : Il pouvait se faire révoquer son poste à tout moment depuis cet affront.

Il se dirigea sereinement vers la salle commune. Il expliquerait son point de vue, le fait qu'il s'était vraiment fait prendre au dépourvu... Au moins, il serait encore à l'école et continuerait d'aider les élève de le corps enseignant comme avant. Seulement, il aurait moins de permission et moins de responsabilité. Peut-être qu'il pourrait faire un club d'entre-aide ? Comme certain étudiant font des demandes et les membres du club pourraient trouver un moyen d'exaucer leur souhait dans la mesure du possible.

Le roux arriva près de la porte et la première chose qu'il vu fut la salle rangée et tassée, puis le gramophone. Il n'était pas encore entrée, mais le premier mouvement qu'il fut était un demi-tour sur lui même en fixant la sortie la plus proche, mais certain regards incertain des élèves qui allaient aussi vers la salle commune, et son sens des responsabilités lui fit faire un autre demi-tour vers la salle. C'était bien ce qu'il pensait, la pratique en vu du bal des neiges. Mécaniquement et toujours crispé, il se dirigea sur une chaise. Il se souvint que l'année précédente, il avait fait cette danse dans un contexte moins grandiose et qu'il était lamentable. Ou pire qu'on mot comme celui-là, faut dire.

Tyler ne dansait jamais. Ses deux pieds gauches, ses bras qui ne semblaient pas savoir où aller... Il n'avait pas non-plus l'oreille musicale, bougeant dans un rythme différent du tempo... C'était un désastre ambulant et il s'était résigner à ne rien faire d'autre que de bouger les pieds s'il était assis ou de se balancer tranquillement en écoutant sa musique, mais rien d'autre. Alors une valse... Non.

Quand son enseignant-chef nomma Katja, il souffla un peu. Il ne voulait pas être choisi pour rien au monde il regarda la danse et se dit que ce serait bien s'il n'avait pas à bouger et la réalisation soudaine tomba lentement sur lui tel une responsabilité trop lourde : Il était préfet et donc il devra ouvrir la danse.

MERDE.

Il se leva et décida à se pratiquer, mais avant même d'avoir fait un pas, la capitaine de Quidditch se présenta devant lui. Cathlyn Phillips, la poufsouffle la plus problématique, la plus énervée, la plus dérangeante que je connaisse. Le nombre de fois que je lui ai sauvé la mise, que je l'ai sortie du prétrin ou que je me suis sacrifié pour elle, et elle se présente comme ça devant moi.

- Tu danses?

- Bien sûr!


Même si elle me met plus de travail ou qu'elle me met des bâtons dans les roues, rien ne serait pareil si elle n'était pas la. C'est elle qui met de la vie partout dans l'école, qui rassemble la famille déjà serrée des blaireaux, qui motive et qui encourage tout le monde, qui permet à plein de monde, incluant ma sœur, de s'épanouir et de profiter de leur éducation magique. Cathlyn est une qualité qui dérange, un défaut qui n'en ai pas vraiment un, un atout à avoir chez soi.

Pendant la danse, étrangement et malgré mon niveau de danse médiocre, il ne pila pas sur les pieds de sa comparse. Était-ce le fait que les pieds de la filles étaient partout sauf sur les siens? Il se sentait déjà plus confiant et dû au sens de capitaine de la fille, les deux avaient un part égale du meneur. Si Tyler dictait le rythme et le pas, Cath décidait de la direction et des mouvement plus audacieux. En fait, jamais le préfet n'avait aussi bien dansé une valse qu'avec elle. Cela lui donna confiance, mais pas assez pour continuer devant tant de gens... N'est-ce pas?

Heureusement, personne ne lui demanda de danser avec lui par la suite, et il aida donc son directeur à coordonner le tout, pendant que celui-ci aidait à faire danser les élèves, il s'occupait de replacer le buffet dans le cas ou quelqu'un y aurait mis la pagaille, ou encore de calmer un élève qui serait à bout de force d'être mauvais. Danser, très peu mais motiver les troupes, absolument!

La leçon tira à sa fin et la salle fut aussi chaleureuse qu'avant mais Tyler avait oublié une petite chose de grande importance : Il n'avait toujours pas de partenaire pour ouvrir le bal des neiges.

☆☆☆

[2018, Poudlard] Une leçon privée? [ft. Tout les Poufsouffles] - Terminé Tyler_Irving
Tyler Irving
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ouverture de la garderie privée "Chansonnette"
» Vous faites quoi quand ils ont peur de "tout"?
» 34ème foire à tout Issoudun
» S'essuyer tout seul
» (L1) Pourquoi tout cela est devenue ainsi? Je m'étais simplement perdue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: Le monde magique :: Le Ministère de la Magie :: Département de la justice magique :: Les Archives :: Événements: Bal de Neige-
Sauter vers: