RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé

 :: Le monde magique :: Le Ministère de la Magie :: Département de la justice magique :: Les Archives :: Événements: Bal de Neige Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mar 13 Fév - 1:33


C'est d'un sommeil relativement agité que Mackenzie se réveilla. Elle n'avait pas fait de bruit ou bougé violemment dans son lit, mais telle une petite fille allant au parc d'attraction le lendemain, la choriste était excitée comme une puce. Pourquoi ? Tout simplement car l'homme sur qui elle avait eu le coup de foudre, Christopher, avait décidé de l'accompagner pour le bal. Rien de moins.

Bon, décidé était un bien grand mot ici. D'autres mots auraient pu être concéder, ou encore accepter sans vraiment le vouloir. Voyez-vous, Mackenzie est de signe Taureau, et être ce signe, c'est simplement être borné et faire en sorte que tout aille comme on le veux, quelque soit les conséquences. Bon, c'est certain que quelques fois, les choses n'allaient pas exactement comme prévu, mais la chanteuse avait quand même un certain principe de moral. Ici, c'était qu'elle voulait que Christopher l'accompagne au bal, pas nécessairement qu'il veuille l'accompagner au bal. Si jamais il avait déjà quelqu'un, elle aurait rétracté, mais ce n'était pas le cas, et a dont été (très) insistante... Ce qu'il fallait pour convaincre l'élu de la choisir.

Elle ouvrit les yeux et regarda autour d'elle. Pas un bruit se faisait en dehors de la chambre, mais on aurait dit que des paroles fortes et des murmures se faisait à l'extérieur. L'heure ? Sept heures. Elle aurait le temps de se faire belle si elle s'y mettait maintenant. Elle se leva, et se dirigea vers les toilettes pour commencer par enlever le masque qu'elle s'était fait exprès la nuit d'avant. Si les concombres s'enlevaient tout seuls, la crème allait avoir besoin d'eau.

Elle ouvrit la porte des toilettes et eut un mouvement de recul. Les filles étaient en train de sauvagement se battre pour une histoire qui ressemblait à celle des miroir. Si tôt le matin ? L'idée de se mettre un fard à paupière n'était pas de se faire des œils au beurre noir, ni de se mettre du fard à joue en se martelant de coup de poings. Une seule issue à cette bagarre idiote qui leur vaudrait plus de maquillage pour cacher leurs traces de guerre :

- HEILLE !

D'une voix mélodieuse mais aussi forte qu'un porte voix, Mackenzie avait crié ce son de l'encadrement de la porte des toilettes. Les filles figèrent de surprise, ne s'attendant sûrement pas à ce que quelqu'un, surtout une élèves de septième année, leur hurle à ce point dans les oreilles. De peur, une des filles qui se trouvait dos à la porte tomba par terre. Retrouvant son air un peu blasée du matin, elle poursuivie pour ne pas avoir l'air d'une sauvage.

- Les miroirs vont pas se décrocher de sitôt, faites la file.

Elle alla directement à sa droite pour aller au seul miroir libre de la pièce pendant que tout le monde continuait leur choses et tentaient d'arrêter leur cœur de battre aussi vite. Mack s'enleva le masque assez aisément, justement fait pour ça. Elle tassa ses deux nattes au peu dans le chemin, car c'était une autre étape, et essuya le visage quand les voies recommencèrent à monter. Elle n'apprendraient jamais, décidément.

Elle retourna dans sa chambre et ouvrit le miroir de voyage qu'elle s'était payée avec son travail d'été chez Fleury et Botts. Il était bien pratique pour des moments ou les filles les plus audacieuses et vicieuses de l'école s'arrachent les cheveux pour les miroirs, comme ça c'était passé quelques minutes plus tôt. Le seul problème d'être chez les serpentards, vraiment. Elle ouvrit son coffre à maquillage et se fit une vraie merveille.

Quand elle eut finit, elle paraissait plus jolie et pétillante que jamais. Bon, la choriste mettait habituellement le stricte minimum, c'est à dire une petite ligne de crayon ainsi qu'un brin de mascara, de fard à joue les journée ou elle voulait être le centre du monde, mais rien de plus. Elle était heureuse qu'elle et sa jumelle soient jolies au naturel. Mais la, aujourd'hui, le fond de teint, le rouge à lèvres, tout à passait. Quand elle releva la tête, elle fit quelques visages pour être certain que tout soit appliqué correctement et voilà ! Le visage était complet.

Les cheveux maintenant. Elle déroula les nattes, fit retomber ses cheveux vers l'avant en baissant la tête et Mackenzie les fit reverser vers l'arrière. Elle se regarda de nouveau et vit ses cheveux parfaitement ondulés, elle retoucha sa frange qui faisait encore des siennes, mais sinon, l'effet était réussi. Merci Maman, toi et tes cheveux ondulés qui avaient leur petit truc !

Bon, maintenant, la tâche qui pouvait prendre de nombreuses heures : La robe. Elle la regarda d'un air résolu et la prit pour la tirer hors de sa housse. La texture était belle, tout comme elle l'avait commandée. Elle l'enfila à l'envers pour pouvoir tirer la fermeture éclair cachée à l'endos de celle-ci et se regarda le torse dans le miroir. Elle eut le fou rire car c'était complètement stupide et fit un truc qui fait vraiment mal : Elle tourna la robe du bon bord. La taille est supposée être très ajustée, donc c'est presque la même chose que tirer sa peau jusqu'à ce qu'elle n'étire plus. Si ça poitrine se sentait maintenant à l'aise, sa taille devrait pouvoir s'en remettre dans quelques heures. Elle tourna sur elle même pour savoir l'effet de la robe devant et derrière pendant la danse. Elle était satisfaite de son choix et pensa maintenant aux accessoires qui avaient liquidé son compte en banque.

Elle se mit un bracelet argenté dans chaque bras, puis ses souliers de la même couleur. Ceux-ci avaient été choisis en fonction du porte-monnaie en fausse peau de crocodile, ceinturé d'argent pour les bordure et la liasse de tissu faux-cuir que l'on pouvait attacher autour du porte-feuille mais qui ne protégeait strictement rien. Si un voleur voulait ouvrir l'accessoire, il n'avait qu'à tirer dessus et un bambin aurait pus tirer assez fort pour le déchirer. C'était la pour la beauté, fallait dire.

Elle appliqua la touche finale : Un collier avec un petit bijou baroque, toujours argenté. Il contenait un petit diamant, mais chut, il ne faut pas dire que c'est un faux ! Si elle avait beaucoup d'argent dans son compte en banque, ce n'est pas non plus une raison pour tout le flamber dans un ensemble ! Il fallait cet argent la pour des études en chant, une futur maison et pour le futur lui-même !

Elle regarda l'heure et fit les dernières retouches, les cheveux déplacés, la robe plié à quelques endroit peu stratégiques, tout ce charabia et il fût quatre heures cinquante-quatre lorsqu'elle sortit de sa chambre pour aller à la salle commune. Et elle le vit là, à l'attendre. Mackenzie réprima un son inhumain voulant sortir de sa bouche et se contenta de s'approcher.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mar 13 Fév - 18:43



La journée du bal. Une journée où les garçons devenaient la chose la plus conne de l’univers et où les filles devenaient les reines du mal à vouloir toute la première. Comme un miroir de salle de bain par exemple. La journée, Christopher l’appréhendait vraiment beaucoup. Il ne se savait pas si son choix avait été une bonne chose. Certes, Mackenzie Cooper était une gentille fille et une bonne co-poursuiveuse au quidditch, mais d’un coté pourquoi voulait-elle vraiment y aller avec lui et non un autre. Rare était les filles de sang pur, à serpentard qui ne savait pas qu’il était le fils du ministre.

Christopher se leva à une heure raisonnable mais pas trop tard, ni trop tôt, car il avait pris la peine de faire sa toilette la journée d’avant. Il savait que les préfets avaient beaucoup à faire donc durant la journée, il proposa son aide à Cain ainsi qu’à leur directrice de maison. Mettre un costard-cravate n’était pas super complet alors, il n’avait pas besoin de prendre six heures de préparation pour la soirée. Passez du temps à préparer la salle l’aida un peu à se changer les idées et se détendre. Contrairement à Halloween, il allait pouvoir parler de chose simple (il l’espérait) avec Mackenzie, car elle était une fille née sang pure, ce qui l’aida à comprendre ses sujets de conversation (ce qu’il espérait encore une fois).

La journée avança et Chris se dit qu’il allait devoir retourner dans la salle commune pour se rendre à son dortoir et s’habiller en conséquence. Il retourna donc jusqu’à la salle des serpentards et sans vraiment regarder ce qui se passait dans la salle commune, il se dirigea vers son dortoir. Habituellement, il serait aller aider les élèves en difficulté mais il devait aller se changer car le serpentard n’était jamais en retard. Il ouvrit donc le colis que son père lui avait envoyé. Cette fois-ci son costard n’était pas comme celui qu’il portait habituellement, il semblait plus de la coupe retrouver des moldus. Il y avait un mot de son père lui disant que c’était sa sœur qui lui avait choisit son uniforme pour faire changement. Le serpentard sourit, car c’était une jolie attention. Il s’habilla donc de son uniforme gris foncé qui se rapprochait plus du noir, et qui avait des décorations vertes de la même couleur que ce que sa cavalière le lui avait demandé. Habituellement, il portait un foulard ou une cravate, c’était un première pour porter un nœud papillon, par chance, sa sœur lui avait fait parvenir un mode d’emplois comment le mettre, mais malgré ce dessin, il avait quand même une difficulté. Étant tout habiller et propre, il retourna à la salle commune et aida les élèves dans le besoin. Donan l’aida même avec son nœud papillon. Chris le remercia et le complimenta sur son habit de bal. C’était vraiment bien de voir que certain écossait gardait leur coutume.

Voyant que sa cavalière n’était pas encore sortie de son dortoir, et que la salle se vida peu à peu, le fils du ministre prit place sur un divan près du feu. Il avait une bouquetière à la main, qu’il avait prit le soit d’aller chercher dans sa chambre avant de venir relaxer un peu. Le bracelet de fleur était sobre mais tout de même très jolie. Les fleurs étaient blanches comme des lys et quelques feuilles vertes décoraient le petit bijou. Il entendit alors des talons avancer vers lui, doucement Christopher se releva et se retourna pour voir qui venait vers lui. C’était Mackenzie. Elle était tout simplement sublime! Chris ne pu s’empêcher de lui sourire.

Tu es sublime dans cette robe. J’ai un petit quelque chose pour toi.

Il demanda à Mack de lui tendre l’un de ses poignets et il lui mit le bracelet de fleur autour de celui-ci. Il lui tendit alors son bras et l’invita à l’accompagner jusqu’au bal. Le serpentard était un gentleman et très poli. Les deux septièmes années arrivèrent vers 18h20, un bon dix minutes avant la danse offerte par leur préfet. Il amena Mack dans un espace où ils pourraient bien voir la première danse. Mais pourquoi donc s’être mit dans un endroit où il pouvait très bien voir la piste? Ce n’était pas pour avoir un meilleur facilité pour apporter Mack sur la piste, mais bien pour voir leur directrice de maison ainsi que la jolie mademoiselle Miller danser à la suite des préfets et leurs accompagnateurs. Il attendit donc que la danse débute afin de pouvoir contempler le spectacle. Avant le début du bal, il prit le temps de poser une question à sa cavalière.

Sais-tu qui notre préfet-en-chef à inviter pour le bal?, demanda le serpentard, qui en avait aucune idée.


☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Ven 16 Fév - 1:27


Quand elle vu Christopher assis à l'attendre sur un divan près du feu, Mackenzie eut des images plein la tête. Imaginez le, quelques années plus âgé avec la même position, mais dans leur maison dans un village d'Angleterre, dans une maison chaleureuse et accueillante où il me demanderait si j'ai eu une belle journée à mon emploi de chant. Il me dirait qu'il a passé une belle journée à son emploi lui aussi et un repas bien chaud fait à la mijoteuse et fait avec amour serait devant nous...

Non Mack, il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Peut-être qu'il ne serait pas intéressé à toi du tout. Peut-être que le garçon devant toi n'est pas ce que tu crois. Non, c'est impossible, il est charmant et avec ce que tu as entendu à travers les années par Katja, les plastiques, les rumeurs... Il ne pourrait probablement pas être aussi méchant.

Le regardant, elle vit son complet et faillit fondre : Non seulement la couleur était parfaite, mais l'ensemble était beau. Il avait beaucoup de goût et en regardant d'encore plus prêt, il avait prit une bouquetière. Il se leva soudainement en la complimenta. Arrête, Christopher, tu va la faire pleurer! Elle allait répliquer, mais commença directement par lui donner la bouquetière à son poignet. Mackenzie mit une main devant sa bouche. Il y avait une sorte de magie dans l'air à ce moment présent. La choriste n'avais jamais été plus heureuse que maintenant. L'accessoire était très joli et elle finit par le complimenter à son tour :

- Tu es vraiment beau toi aussi. Tes vêtements sont sublimes, mais comme d'habitude, tu est si parfait.

Elle n'avait pas vraiment réalisé ce qu'elle venait de dire, trop occupée à découper des yeux cette mâchoire carrée ayant déjà de la barbe, les taches de rousseur se répandent jusqu'à son front, ces cheveux si longs même plus beaux que les siens. Elle retourna sur terre et accompagna le garçon, ou maintenant, l'homme, jusqu'à la salle de bal. Cherchant un endroit possible pour avoir en vu les premiers danseur, son cavalier trouva une place parfaite. La danse commença donc, alors que Mack n'avait vu que les danseurs des Serdaigles (Shawn-Ryan avec une rousse quelconque, sûrement la fameuse Irving qui dit des vacheries de tout le monde) et ceux de Poufsouffle (Tyler, je crois, avec... C'est pas Cathlyn Phillips? La solide joueuse de l'équipe jaune et noire? J'y crois pas, c'est une femme?) quand Christopher l’interrogea sur l'accompagnateur de Cain. En regardant au beau milieu de sa réponse, elle répondit :

- Le connaissant, il doit sûrement être avec sa soeu- Quoi? Elle me dit quelque chose... Non, dit moi pas que...

Chase. Veronica. Cette fille qui avait déjà rompu avec lui. C'est quoi l'idée, ils sont retombés en amour? Ils ne savent pas se décider? Bon, elle ne pouvaient pas non plus leur en vouloir, elle n'avais jamais eu une telle expérience et même si elle se disait qu'elle retournerait avec Christopher s'ils se quittaient... Il n'étaient même pas en couple! Elle ne pouvait pas se baser non plus sur seulement ce qu'elle avait vu et entendu, car les personnes sensées, comme Kat, n'avaient pas non plus d'expériences et que les plus idiotes, comme les plastiques, l'avaient surement déjà fait, mais elles changeaient de copain comme elles changeaient de sous-vêtements, pas comme la proclamée ''Sainte'' par ces mêmes filles qui ne comprenaient pas comment Mackenzie faisait pour être aussi célibataire.

La brune n'était pas la sotte du groupe. Elle n'allait pas sortir avec n'importe qui pour avoir de la popularité ou d'autres éloges. Elle voulait Christopher parce qu'il était la plus belle créature du monde et qu'il, selon la vaste majorité des personnes de l'école, avait la belle réputation d'être gentil, attentionné et doux. La chanteuse n'avait pas vu ce point lors de l'Halloween, mais le fait d'avoir invité sa propre sœur qui ne pouvait faire de la magie à Poudlard était vraiment un geste généreux et adorable.

- Je crois que c'est Chase, l'ex-copine de Cain. Soit c'était entendu, ou ils sont de nouveau ensemble.

La voix de Mackenzie était normale et avait l'air complètement objective. Si Christopher allait approuver ou refuser ce choix, elle allait sûrement abonder dans le même sens que lui.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mer 21 Fév - 22:36


Christopher regarda la piste et remarqua bien vite que les préfets se mirent en position. Il était tous très beau ce soir. Chacun avait un style bien à eux ce qu’il était très impressionnant. Che les gryffondors, ils y étaient allés dans la simplicité. Pour les Poufsouffles, c’est le minimaliste mais tout de même superbe. Chez les serdaigles c’est la grâce et la délicatesse de leur mouvement qui était tout simplement sublime. Pour ce qui était des serpentards, c’était leur… Wow. Chris laissa son regard regarder Cain et sa cavalière. Il remarqua que c’était Veronica en même temps que Mackenzie lui dit la réponse à sa question. La gryffondor était vraiment ravissante et ça robe allait fort probablement faire tourner des têtes. Elle était vraiment très sublime, digne d’un flamenco, ou presque. Et puis le moment qu’il attendait le plus, l’entrer des directeurs sur la piste de danse. Doucement et très discrètement, il se pencha pour voir un peu mieux. Son regard fini par voir la sublime professeure de sortilège. Sa robe sirène découpait parfaitement bien ses belles courbes de jeune femme. Ses cheveux ondulaient comme les vagues de la mer, et les perles dans ses cheveux étaient un ajout tout simplement adéquat pour l’habit de cette soirée. Il suivit la danse, principalement celle du directeur adjoint et de la directrice des serdaigles. Entre temps, il remarqua sa propre directrice de maison qui avait changer sa coiffure. C’était très jolie et cela lui faisait très bien. Sa robe galaxie reflétait bien qui était madame Moores, lorsqu’elle tournait on avait l’impression de voir la galaxie tourner sous nos yeux.

Le serpentard resta silencieux durant la danse d’ouverture. Il sentit son cœur vouloir le pousser à aller voir mademoiselle Miller, mais lorsqu’il la vit aller vers le professeur de défense, il y renonça. Et de toute façon, il était accompagné. Il ne devait pas faire passer son désir avant celui de sa cavalière, c’était très important pour lui (et pour la première fois, très difficile). Retourner au bal avec une fille depuis l’an dernière, depuis sa rupture, c’était un grand pas pour lui. Souriant, il se retourna vers Mackenzie.

M’accorderiez-vous cette danse?, lui dit-il en tendant sa main et en faisant une courte révérence.

Il était galant et très poli. Chris était aussi le fils du ministre et personnellement, il ne voulait pas faire honte à son père alors il voulait être le mieux possible pour la vision des gens. Au moins, il n’avait pas à vraiment faire un effort car il n’avait qu’à rester lui-même de toute façon. Il prit donc la main de la serpentard et l’entrainant sur la piste de danse, c’était une valse alors cela n’allait pas être trop difficile. Il plaça ses mains et guida la jeune fille tout au long de la danse. Si elle voulait lui poser quelques questions, il allait y répondre… mais lui ne savait pas trop quoi dire dans ce genre de « rendez-vous ». Est-ce que c’était un rendez-vous? Non, en fait, il croit que ce n’en est pas un. Pas pour lui, en tout cas. Par contre Cain était au bal avec son ex-petite-amie... C'était possible d'avoir de bonne relation avec son ex? Chris se nota d'aller en parler avec son préfet en temps et lieu.


☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Ven 23 Fév - 21:12


Quand l'homme lui demanda une danse, Mackenzie fut folle de joie. Elle comprit qu'elle n'aurait pas à être celle qui allait tout initier à cette soirée et en fût bien contente. Cela voulait dire qu'il n'avait pas accepté par manque d'options, mais bien parce qu'il le voulait bien un peu. Sinon, il serait beaucoup plus froid et ferait le moins possible, donc surtout pas danser. La chanteuse avait franchi la première base, mais il lui en restait beaucoup à franchir. Déjà qu'elle soit au bal d'hiver avec l’homme de ses rêves, il fallait seulement que ce soit de même pour les événements à venir. Si, bien sûr, il n'allait pas faire quelque chose comme inviter sa sœur (Un geste plein de compassion, c'était si romantique) ou d'y aller avec quelqu'un pour une raison sérieuse (Comme un reportage sur l’événement où il devrait être avec la photographe toute la soirée, cela prouve son sérieux).

- Mais avec plaisir!

Elle tendit le bras, vers sa main tendue, tel le veut la tradition avec une touche dramatique. Les mains sur l'épaule et la hanche, ils commencèrent une valse. La choriste étudia lentement les détails du garçon devant elle. Une pomme d’Adam plutôt basse, prouvant sa voix plutôt basse et mature, mais tout de même douce et suave, ses cheveux si épais et long qu'elle en était jalouse et ses yeux qui semblaient pétillants, ou était-ce son imagination? Mackenzie avait les œillères qui lui faisait voir que le bon chez l'être aimé et ce n'était pas une mauvaise chose.

La danse allait bon train, car la fille savait danser la plupart du temps. C'était très loin de ce que Beverly pouvait faire, étant la danseuse alors que Mack était la voix, mais elle apprenait vite et bien. Les deux sœurs avaient beau être jumelles, elles avaient leurs forces et savaient s'en servir pour que leurs forces soient encore meilleures. Le couple savait danser et ils se fondaient bien dans la masse de danseurs que la musique avait créée.

- Que penses-tu de moi?

Mackenzie demanda la question à voix basse, histoire de ne pas déranger la musique. Elle voulait avoir le cœur net de Christopher. Elle voulait qu'il soit à elle, mais il fallait bien sûr que ce soit consentant. S'il ne voulait d'elle, elle n'aurait qu'à être comme il veux qu'elle soit, dans la mesure du possible. Sinon, c'est triste, mais personne a exactement tout ce qu'il veut, et il devrait vivre avec elle. Elle ne peut pas faire de miracles non plus. Pis sa part à lui, il était déjà parfait, rien à changer sauf son amour pour elle.

La choriste se trouva soudainement un peu étrange. Il pourrait croire qu'il ne se connaissent pas depuis longtemps, alors que partout où la fille allait, elle regardait pour voir si son ''crush'' était présent. Elle n'allait pas le voir, seulement savoir s'il était présent. C'était toujours subtile, mais s'il avait une routine, elle le savait, elle savait quelques de ses préférence culinaire grâce à de rapides coups d’œil mais en quantité industrielle lors des repas. Elle connaissait quelques de ses passes temps, au nombre de fois qu'elle le voyait dans la salle commune, la grande salle et les autres endroits. Elle savait aussi qu'il était bon pour étudier car ses notes en étaient la preuve. Si Christopher pensait qu'elle ne savait pas vers qui elle était toute ouverte, il n'avait qu'à se détromper. Elle le connaissait, qu'il le veuille ou non.

Mais ça, bien sûr, il ne le saura pas. Pas tout de suite. Dans plusieurs années, où il ne trouveras plus ça étrange.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Sam 10 Mar - 13:01


Christopher apporta sa compagne jusqu’à la piste de danse, il y avait déjà quelques élèves qui étaient présents. Le duo se mis à danser comme montrer dans la leçon de danse de leur directrice de maison. Les deux danseurs n’étaient pas mauvais du tout ce qui rendait la danse très majestueuse. Mackenzie semblait heureuse du moment présent, Chris ne pouvait que la comprendre. Qui ne rêverait pas de venir au bal avec le fils du ministre après sa dure rupture? Honnêtement, le serpentard avait un bon nombre de filles qui ne voulait être avec lui principalement à cause de son titre, ou plutôt celui de son père. Peut-être le voyait-il ainsi à cause de Cassandra son ex-petite-amie. Il généralisait mais ne pouvait pas en faire autrement. Mais la jeune femme devant lui semblait différente, du moins c’est ce qu’il pensait avant qu’elle lui pose la fameuse question tranchante : « Que pense-tu de moi? ». Une question unique et mortelle à répondre.

Le serpentard ne répondit pas dans l’instant direct après la question. Non, il devait dire les bons mots et ne pas dire des stupidités comme « Tu es une chic fille » ou bien « Tu as une belle personnalité, j’aime bien! ». Non, il n’avait plus douze ans et ses discours étaient toujours bien formulés, et ce devait être le cas dans l’instant présent. Il sourit à Mackenzie avant de répondre.

Hum pardon? Qu’est-ce que tu veux dire par ce genre de demande? Physiquement, intellectuellement? Ne te méprend pas, je veux simplement voir clairement ce que tu recherches de ma part.

C’était vague, c’était… pas assez subtil non plus. Rapidement, il reprit parole avant qu’elle ne puisse répondre quoi que ce soit.

Personne ne peut le cacher, mais tu es une sublime jeune femme. Et ta passion pour le chant se fait bien voir dans ta personnalité, ce qui fait de toi une personne parlant d’une douce et mélodieuse voix. Mis-à-part le quidditch, on ne se voit pas vraiment dans les corridors.

Si elle lui parlait après cela, Chris l’écouta. Après quelques temps, la danse se termina doucement.


☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Lun 12 Mar - 15:35


Quand Christopher annonça ses doutes quant à la question de Mack, elle se trouva soudainement stupide. Si elle le connaissait bien, lui ne la connaissait pas du tout. Elle regretta immédiatement sa demande. Il faudrait qu'elle pense plus avant de parler, c'est une question à dire non pas de leur premier rendez-vous alors qu'ils se connaissent peu.

Mais le garçon ne laissa pas le temps de répondre à choriste, même après avoir demander des clarifications et la doucha de compliments, certains à laquelle elle ne s'attendait même pas. Il utilisait des termes assez intenses, comme ''sublime'' au lieu de ''belle'', ''mélodieuse voix'' au lieu de ''chante bien'', mais il expliqua aussi qu'il ne la connaissait pas vraiment, vu qu'il ne se parlaient pas, mis à part pour le Quidditch ou les cours. C'est vrai qu'ils avaient différents groupes d'amis, mais la brune ne s'inquiétait pas de ça. Elle s'adapte très bien à des groupes de gens qui ne lui ressemble pas. Bon, c'est sûr qu'elle ne va pas se forcer à les trouver plaisait, mais prétendre était quand même une de ses forces.

Après les éloges de l'homme, Mackenzie s'excusa de sa question plutôt impertinente, tout en expliquant pourquoi ce l'était :

- Ah, excuse-moi, je ne sais pas à quoi j'ai pensé. C'est quand même moi qui t'a invité et je te demande des question si impersonnelles. Je m'excuse.


Après tout, si quelqu'un avait à poser une question dans le genre, ce serait son camarade de danse qui voudrait peut-être lui demander pourquoi elle l'avait choisi lui et pas quelqu'un d'autre. Il faudrait, encore une fois, tenter de trouver les bonnes phrases pour ne pas avoir l'air d'en connaître trop, car ce serait une mission impossible à partir de la.

La danse termina et elle fit une révérence. Elle voulu suivre Christopher, s'il voulait encore danser ou bien prendre une pause sur une chaise ou au buffet. Après tout, même si c'était elle qui l'avait foncé à venir, aussi bien qu'il en profite. Mackenzie serait heureuse, peut-importe l'activité. Tant qu'elle serait avec son prospect et qu'ils aient du plaisir ensemble.

- Veux-tu continuer à danser ou prendre une pause ?


Avec sa voix mélodieuse, elle avait demandé sa phrase sans mettre d'emphase sur un ni l'autre. On ferait simplement ce que le barbu allait décider.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mer 14 Mar - 13:49


Christopher écouta ce que la serpentard avait à lui dire, mais avant même qu’il est pu dire quelques choses cette danse termina. La brune lui demanda s’il voulait continuer à danser ou prendre une pause. En fait, la vraie question était de savoir ce que la demoiselle voulait, car un bal c’était souvent la soirée de la demoiselle et non de l’homme. Lui souriant, il ne fit que dire.

Et toi, que voudrais-tu faire?

Il ne voulait pas être la personne qui prendrait toutes les décisions, non. Il ne voulait pas se faire voir comme celui qui décidait en tout temps. Il respectait aussi les choix des autres et les décisions devait se faire en harmonie. Le serpentard regarda autour de lui et vit que certains dansait et d’autre non. Au loin, il vit mademoiselle Miller accompagner de monsieur Walker, danser et parler. Rapidement, il revint à sa compagne de cette soirée. Chris lui tendit la main, elle n’avait qu’a la prendre pour soit l’apporter danser ou bien pour aller s’asseoir et discuter un peu accompagner d’un petit verre de punch ainsi que quelque que petite bonne choses à ce mettre sous la dent disponible au petit buffet offert par les elfes de maison.


☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mer 14 Mar - 14:14

Mackenzie écouta sa réponse et son visage ne se transforma pas de son bonheur. À l'intérieur, par exemple, elle commença à être un peu nerveuse. Si cela continuait de la sorte, elle ne pourrait pas lui montrer qu'une telle sortie était super et que c'était plaisant d'être avec elle. La choriste se dit que de changer d'activité souvent pouvait être un bon moyen de ne pas se lasser de faire la même chose, donc elle opta pour une pause :

- Et si on allait voir ce qu'ils ont à manger?

Ce serait aussi un incontournable, sachant qu'ils changeaient leur menu à chaque année. Elle prit la main de l'homme devant elle et ils se rendirent bras dessus, bras dessous (Comme un vrai couple! Hiiii!) jusqu'à l'ilôt de délices diverses. Le tout avait l'air délicieux et elle se prit seulement deux morceaux pour goûter. Mackenzie prit aussi les morceaux qui semblait faciles à entrer dans la bouche, sachant que son rouge à lèvres pouvait être très capricieux par moment.

Elle prit place à une table prenant le soin de laisser une place avec une belle vue sur la piste de danse pour son accompagnateur. Cela faisait quelques fois qu'il regardait un peu partout. Espionnait-il quelqu'un ou voulait-il voir comment la salle était fait. Peut-être si elle savait qui il regardait, elle pourrait avec des informations sur ce qu'il l'intéressait et devenir ce qu'il désire... Dans la mesure du possible, bien entendu. Il fallait qu'elle soit présentable quand elle serait populaire. Si la fille était blond, elle pourrait toujours demander à sa sœur son truc car ses cheveux étaient toujours très réussis. Peut-être préférait-il aussi une couleur de robe? Si c'était côté grandeur, elle ne pourrait rien y faire non plus.

Mackenzie regarda une autre fois le barbu qu'elle avait réussi à amener au bal et sourit. Elle décida de lui dire quand même ces mots, ce qu'elle pensait de lui :

- Tu sais, je suis vraiment contente d'être au bal avec toi. Je ne pensais que tu accepterais et quand tu m'a dit oui, je me suis sentie vraiment heureuse.

Elle prit une légère pause, mais continua avant que l'homme ne puisse dire quoi que ce soit :

- Mon but ici est que tu ais tu plaisir. Je ne sais pas si tu serait venu avec quelqu'un d'autre, mais je veux juste être sûre que tu passes du bon temps. Je voulais aussi te dire que...

Elle avala un coup et une goutte de sa salive tomba sûrement dans sa trachée. Mackenzie s'étouffa et toussa quelques bons coups. Elle respirait, mais elle tentait de reprendre son souffle au pire moment de sa déclaration. Mais quel karma de merde!

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mer 14 Mar - 18:00


La brune voulait aller manger alors c’est ce que Chris allait faire, aller prendre un peu de nourriture après cette danse était une bonne idée. Même si cela n’avait qu’été une valse, le serpentard devait s’avouer qu’il avait une petite fringale. Étant gentlemen, il leur fraya un chemin jusqu’au buffet pour ensuite se rendre à une table, choisit par sa compagne. Il s’assit où il pouvait voir la piste de danse. Le monde était bien beau ce soir mais était-ce une bonne idée d’être sortit de son dortoir aujourd’hui? Peut-être que oui ou peut-être que non, mais du moins, il avait fait en sorte que son meilleur ami soit accompagné, mais il ne l’avait pas encore vue.

Chris écouta la jeune femme parler. De la façon qu’elle parlait, elle n’avait qu’attendue ce moment depuis longtemps. Comme il avait pris une petite assiette aux tables, il mangea doucement tout en l’écoutant. Elle était si heureuse de pouvoir venir au bal avec lui, alors que pourtant, il était dans la même équipe de quidditch. Le serpentard redoutait la vrai raison. Cela semblait plus clair depuis le début mais il ne voulait que fermer les yeux sur le sujet. Pourquoi? De peur que l’histoire se répété à nouveau… Devait-il s’ouvrir à nouveau afin d’expliquer sa froideur avec les filles? Oui, non, peut-être? Une chose est sûr c’est qu’il ne voulait pas entrer à nouveau sur ce sujet pour l’instant.

Même si cela fessait plus de six mois que sa rupture avait eu lieu, cela lui faisait encore mal. Pourquoi? L’aimait-il encore? Non… En tout cas, pas a sa connaissance. Puis, Mackenzie embarqua sur un sujet qui semblait plus la toucher mais s’étouffa de plus belle. L’homme lui tendit son verre d’eau et tenta de l’aider de la meilleure façon qu’il le pouvait. Doucement, lorsque le mal passa, il prit la parole.

Je suis vraiment désolé, je ne parle pas beaucoup et m’ouvre très peu depuis un bon nombre de temps. Mais, ce n’était pas le sujet principal, mais je voulais quand même m’en excuser. Que voulais-tu me dire avait tout cela?

Christopher allait probablement ne pas apprécier la suite, mais d’une coté, il n’était pas le genre d’homme à évité le sujet en le contournant…


☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Jeu 15 Mar - 15:52


Alors qu'elle tentait de reprendre son souffle, Mackenzie remarqua que l'homme lui tendait son verre d'eau pour l'aider. Un ange je vous dit! Elle but un peu et remercia poliment le barbu devant elle. Il prit la parole avant même que la jeune femme put placer un mot, expliquant qu'il ne s'ouvrait pas beaucoup, mais voulu quand même continuer avec ce que la choriste avait à dire. Était-ce le grand moment? Il était préférable qu'elle est sa réponse dans un endroit romantique que sur un banc de parc en plein été durant la canicule. Vous voyez le genre?

Elle se tourna un peu sur sa chaise pour faire face à son compagnon de bal, puis ouvrit les yeux pour le regarder directement dans les siens :

- Je ne suis pas parfaite. Je ne suis pas la plus belle, ni la plus douée pour le chant. Je n'ai pas des notes extraordinaires, ni tout l'argent du monde. Je te regarde depuis un bout, et tu m'a tapé dans l’œil. Je suis heureuse quand on joue au Quidditch ensemble, j'aime les cours où tu es présent, je te trouve beau et sexy, mais je voulait savoir si toi, Christopher, être parfait que tu es, voudrait bien tenter une ''date'' ou deux avec moi, Mackenzie, être imparfaite que je suis.

Ouf. C'était sortit. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'elle lui laisse une chance. Comme c'était dit, elle ne voulait pas qu'ils soient en couple tout de suite, mais seulement de faire des sorties ensemble, histoire qu'il la connaisse mieux, sachant qu'elle connaissait quelques de ses manies et préférences. C'est certain qu'elle lui laissait le choix, pas comme le bal, mais elle aimerait bien qu'il lui laisse une chance, ou que du moins, elle sache ce qui lui fait avoir une garde aussi rapproché, comme il lui avait dit.

Les deux mains sur les genoux, ceux-ci collés en une sorte de gêne adolescente, elle rougissait un petit peu à travers le maquillage, laissant la magie d'une vraie déclaration.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mer 28 Mar - 18:07


Le serpentard attendit la réponse de sa compagne. Après sa rupture, retourner en relation avec une fille était bien difficile pour lui. Il ne voulait pas encore une fois se faire abuser simplement car il était le fils du ministre. Non, il voulait qu’une fille l’aime pour ce qu’il était vraiment… mais vraiment comment il pouvait avoir la certitude que c’était possible. Aucune. Enfin la jeune femme devant lui reprit parole.

Christopher écouta ce que Mackenzie avait à dire. Le serpentard avait raison, elle lui avoua son amour. Refusé ne serait pas bien jolie, surtout pas dans les circonstances présentes. Le serpentard resta silencieux quelques minutes. Lui, un être parfait? Non pas vraiment, Chris avait des défauts comme une personne totalement normal. L’amour rendait aveugle certaine personne, et c’était surement ce qui se passait avec la jeune femme devant lui.

Hm… je vois. En fait…

Chris se racla la gorge. Il ne pouvait accepter un rendez-vous maintenant mais il ne pouvait pas la laisser dans le néant. Le serpentard sourit à la choriste devant lui.

Tout cela est assez compliqué pour moi. Je ne peux accepter un rendez-vous… j’ai… Je suis sortie d’une mauvaise relation et je ne me sens pas en accord à revenir dans une relation dans l’immédiat.

Il venait de refuser, mais il reprit rapidement parole.

Par contre, si tu veux… Je serais prêt à faire plus d’activité avec toi, en terme d’amitié en premier lieu, dit-il suivit d’un doux sourire. Ne perds jamais espoir en ce que tu aimes ou désire!


☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Jeu 29 Mar - 22:11

Mackenzie regarda autour d'elle prestement, regardant les gens autour. C'est bon, personne n'avait vu sa déchéance de s'être fait dire non, même s'il avait accepté de l'accompagner au bal. Elle regarda ensuite son accompagnateur et fit un sourire :

- D'accord. Je suis prête à faire plus de choses. On peut toujours se pratiquer plus souvent ou faire une nouvelle activité, ça te dis?


La choriste n'avait pas mal pris le rejet immédiat de son désir car ce n'était pas permanent. S'il avait dit non maintenant, c'était à cause de la rupture. Cela lui prendrait le temps qu'il faut, des années s'il le fallait, mais elle resterait près de lui, leur amitié aidant, jusqu'au jour où elle lui redemanderait. Ce serait simple, non?

Bien sûr qu'elle n'était pas la plus heureuse du moment. Elle venait de se faire refuser, ce n'était clairement pas la plus belle du bal, avec des personnes qui semblaient avoir demandé à leur bonne fée le temps d'une soirée. Phillips de Poufsouffle avait l'air d'une poupée, quoique ses manières restaient un peu brusques. Megan avait pris autant un truc qui lui ressemblait que mignon. Et Mackenzie... Restait Mackenzie. Rien de spécial pour elle. Bien sûr, Christopher l'avait complimenter, mais c'est presque une obligation d'accompagnateur. Peut-être sa robe était-elle trop ordinaire? Trop de maquillage? Trop... Mackenzie? Était-il possible qu'elle soit trop elle-même? Était-elle un mauvaise personne?

Elle sursauta un peu quand elle se rendit compte qu'elle venait littéralement de broyer du noir. Elle ne pensait pas avoir aussi mal pris le rejet de Christopher. Peut-être serait-elle plus heureuse en sachant ce qu'elle ferait avec Christopher?

- Voulais-tu faire quelque chose de spécial pour le bal, voulais-tu voir quelqu'un?

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Sam 31 Mar - 20:08


Je ne veux surtout pas gâcher ta soirée. Le bal est toujours une soirée grandiose pour la gente féminine. C’est un truc que j’ai appris avec le temps et par ma sœur.

C’est tout ce qu’il trouva à dire en termes d’excuse. Lorsqu’elle parla de se pratiquer au sport des sorciers, Chris hocha positivement de la tête. Personnellement, avec leur nouveau dans l’équipe, les deux septièmes années allaient devoir l’aider pour qu’il puisse suivre la cadence. Le serpentard sourit à la cavalière et remarqua qu’elle semblait un peu plus monotone. Le fils du ministre savait que de refuser de sortir avec une fille qui semblait vraiment vouloir être avec lui pouvait détruire le moral. C’est pourquoi qu’il reprit la parole.

En fait, dis-moi ce que tu voudrais faire de cette soirée! Je suis prêt à tenter des choses nouvelles et non que de la paperasse. Je me suis enfermé depuis l’été alors ressortir de ma coquille serait une belle étape et je pense que tu pourrais m’aider. Non?

Chris voulait donner une importance à Mack pour cette soirée car il voulait qu’elle en ressorte heureuse et non démoraliser. Le serpentard prit une gorger de sa boisson et sourit à la jeune femme devant lui.

De quoi voudrais-tu parler ou bien que voudrais-tu faire?


☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Dim 1 Avr - 17:36

Quand Christopher expliqua qu'il ne voulait pas gâcher la soirée de la fille, elle se dit que c'était déjà fait à moitié. Disons que se faire rejeter n'était pas la meilleure des expériences et qu'elle ne recommencerait pas, même si elle en avait le choix. Par contre, c'était fait et elle avait les raisons de pourquoi ce n'était pas possible, en tout cas pour le moment. Il fallait qu'elle trouve des prétexte de le voir plus souvent, et il avait lui même dit qu'il ne disait pas non à une amitié, ce qui était déjà un gros pas en avant, si elle aurait su ce qu'était une amitié du sexe opposé.

Puis finalement, Christopher demanda à Mackenzie ce qu'elle voulait faire lors de la soirée. Il était prêt à faire des choses nouvelles, mais elle se dit pour la énième fois que ce qu'elle voulait, c'était qu'il ait du plaisir, pas qu'il la suive en faisait des choses qu'il n'aimerait pas. Elle décida de poser des questions, et donc faire une discussion pour commencer :

- Aimes-tu les groupes de musiques sorciers ? Connais-tu les The Masking Wiz ? J'ai entendue qu'ils seraient la ce soir.


T'es conne, Mack. C'est sûr qu'il l'a entendu, c'était sur le planning. Mais en abordant ce sujet de conversation, elle saurait s'il avait envie de s'éclater sur de la musique plus endiablée que les chansons plutôt douces qui jouaient en ce moment. Pour la choriste, une seule valse était parfaite, tant que c'était avec Christopher. De toute façon, elle comptait refuser si jamais un garçon l'invitait à danser. Elle était accompagnée tout de même !

Elle se dit qu'ils pourraient parler, le temps qu'ils s'entendaient encore. Le buffet était aussi encore proche, alors c'était le temps de prendre les provisions. Il ne semblait pas avoir d'animation, seulement la musique, mais c'était bien suffisant. Elle se rappelait que plus jeune, elle pensait voir des sorciers qui faisaient de la magie de fantaisie, les lumières et les couleurs grandioses, mais qu'elle avait été légèrement déçue de ne rien voir de ça. Cela lui paraissait même un peu immature, maintenant.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mer 11 Avr - 15:10


Après un simple silence, la serpentard repris parole. Elle débuta sur les groupes de musique, mais surtout elle demanda s’il connaissait le groupe invité de ce soir. Il les connaissait de nom, mais ceci le fit rire. Un petit rire franc ou il se racla la gorge par la suite.

Haha, excuse-moi. Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise.

Chris lui sourit, honnêtement, ce rire l’avait aidé à changer ses idées de place. Le serpentard début une conversation un peu plus élaborer sur la musique, sachant qu’elle était choriste, il aimait bien savoir les gouts musicaux de celle-ci. Pour sa part, il était habitué au groupe des sorciers, comme les Weird Sisters, le plus vieux et connue groupe de sorcier, que l’homme connaissait. Comme son père en avait déjà écouter, il en écoutait lui aussi. Certes, il aimait bien la pop ou le rock, un style assez propre. Il en discuta un peu avec sa cavalière. Il avoua même ne pas vraiment connaitre le groupe de ce soir, mais de ce qu’il avait lu la jeune sœur du chanteur et guitariste était à Poudlard. Chris aimait bien savoir les choses sur les gens ce qui n’était vraiment pas une bonne choses certaine fois.

Le temps avança et Chris s’ouvrait un peu plus, pas sur le plan émotionnel ou très amical mais il avançait les conversations et répondait avec plus de conviction et non de la froideur comme au début. Plus qu’il parlait avec la fille devant lui, plus il ne pu s’empêcher de penser qu’elle ne pouvait pas faire tout cela pour l’utiliser. La raison était bien simple. La musique était la vie de Mackenzie Cooper, et Christopher, fils de ministre, n’avait rien en lien avec ce domaine. La seule chose qu’il pouvait avancer était son apparence publique, lorsqu’elle allait pouvoir faire des apparitions et tout.

La soirée se déroulait bien, puis Chris, maintenant qu’il s’était un peu plus ouvert, le serpentard se sentait mieux face à la femme devant lui. Il se leva et alla devant elle.

Tu veux retournez danser en ma compagnie?

Chris lui sourit et l’apporta sur la piste de danse afin de danser une autre danse, pas une valse mais pas quelque chose de très dynamique. Un entre deux en fait. Une fois la danse terminée, il la regarda avec son plus doux sourire.

Dites-moi mademoiselle Cooper, de votre plus belle voix, je vous donne la possibilité de me poser une seule et unique question à laquelle je répondrais sans contredis. Mais une seule et unique question, cela sera pour me faire pardonner de mon comportement froid du début de cette soirée!

Avec elle, il retourna à leur table et lui servit un autre verre de punch, tout en attendant sa question. Espérant que cela ne soit pas sur son ancienne relation amoureuse.


☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mer 11 Avr - 15:47

Le fait que même s'il n'était pas très calé en musique ou en groupe populaire mais qu'il veuille quand même en discuter avec elle était quand même quelque chose d'assez galant. Bon nombre de personnes ne pensant qu'à leur propre bien aurait fait dévier la conversation, mais l'homme se rangeait pacifiquement dans un monde qui lui était inconnu. C'était gentil, doux, mais surtout intéressant de le voir se plonger la dedans.

Elle parla des Weird Sisters aussi, connaissant leur musique. C'est certain que Mackenzie aimait plus le style pop et récent des dernières années au rock, mais il lui arrivait d'en aimer certaines. La choriste écoutait surtout les paroles et la mélodie, ce qui faisait que souvent, dans sa tête, la basse ou la batterie servait plus de tempo qu'à intégrer une atmosphère. C'est certain qu'elle avait de l'admiration pour les personnes aimant tant la musique qu'ils voulaient en faire une carrière, mais malheureusement, elle les classaient au second rang, derrière les chanteurs, les pianistes et les guitaristes.

Il demanda pendant une courte pause si elle voulait retourner danser, maintenant que la musique avait pris un peu plus d'intensité. Ça lui était égal, car tant qu'elle était en compagnie de Christopher, elle serait d'accord. Elle accepta en comprenant que son interlocuteur y avait pensé pour poser la question.

Elle s'éclata sur une musique plus intense, connaissant quelques chanson et mima les paroles pour rire. Soudain, il lui proposa une question qu'il répondrait honnêtement pour se pardonner. C'était une occasion parfaite! Elle n'aurait pas à se retenir et pourrait lui demander quelque chose qu'elle pourrait faire pour qu'il la voit sous un autre angle, disons, quelque chose de moins passif que d'attendre.

Elle ouvrit la bouche, mais à la dernière seconde arrêta son débit de voix. C'était une question piège pour plusieurs raisons, car ce n'était pas comme un retour dans le temps. Christopher saurait qu'elle aurait posé cette question et pourrait toujours réagir à ce qu'elle voulait savoir. Plein de personnes trouveraient que c'est une occasion rêvée, mais elle se sentait comme Êve dévorant la pomme interdite des yeux, se questionnant sur manger ou non le savoir, l'ultime pêcher. Son choix fut soudain et clair, alors qu'elle dicta sa question :

- Passes-tu une belle soirée?


Ça semblait presque irréel, digne d'une comédie. Pourquoi cette question, question qu'elle aurait pu poser sans même avoir l'accord de Christopher. C'était simple, mais elle ne voulait pas gâcher la surprise et dirait la raison de cette question si jamais il décidait de le demander. C'était quasiment comme rencontrer un génie et dépenser un vœux dans quelque chose qu'on n'aurait pas besoin. Mais elle avait un raisonnement, et il était bon, quand même.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Jeu 12 Avr - 13:37


Le serpentard attendit la réponse de sa cavalière, et il ne s’attendait pas du tout à ce genre de question. Il ne pu s’empêcher de sourire. Honnêtement, avec la question qu’elle avait posée, il ne pouvait pas que lui dire une réponse banale. Elle avait toutes les possibilités du monde, et elle avait décider d’y aller avec une réponse tranquille. L’homme la regarda dans les yeux.

Au contraire de mes attentes, je passe une excellente soirée! Et toi?

Elle pouvait être honnête en disant qu’au départ c’était vraiment génial mais lorsqu’il l’avait rejeté doucement et lentement, sa soirée était partie en fumée de moitié, sinon elle pouvait simplement lui dire oui. Que ce soit un mensonge ou une vérité, il n’allait pas la juger. Chris savait qu’il l’avait déçu en début de soirée alors il ne lui en tiendra pas rigueur.

Je crois qu’on devrait tout recommencer à zéro. Information de base, je m’appelle Christopher Rowe, je suis à serpentard, septième année et poursuiveur en ta compagnie durant les match et pratique de quidditch. Enchanté!

Il lui tendit poliment la main et lui sourit. L’homme embrassa la main de la jeune femme puis reprit parole.

Alors dit-moi, de ce que je peux comprendre, tu adore le chant et tu es dans la chorale si je ne m’abuse… As-tu d’autre membre de ta famille à l’école? Pour ma part, je ne suis pas enfant unique mais ma grande sœur n’a jamais étudier à Poudlard.

Il acceptait de donner une chance à la serpentard devant lui mais il leur fallait de bonne base solide. Pas des ouï-dire… Ils leur fallait des bases venant de la seule et unique sources fiable. Eux.


☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Jeu 12 Avr - 21:06

Quand Christopher annonça qu'il passait une soirée formidable, Mackenzie ne put que le croire. Il semblait honnête, mais surtout très heureux, passer un bon moment aussi. La raison pourquoi elle n'avait pas été chercher des questions gênantes et intrusives était le fait qu'elle voulait qu'il se dévoile à son propre rythme. À tenter de toujours en savoir plus sur l'autre, surtout quand ce n'est pas voulu, ne faisait jamais de bien. Mack ne l'avait pas apprise à ses dépends, mais elle le savait. C'était inné.

Mais ce fût à son tour de répondre. Question piège? Qu'attendait-il d'elle? Elle décida d'en cacher un peu en étant légèrement enjôleuse et faire son lèche-botte :

- Je passe aussi une merveilleuse soirée, merci à toi de m'accompagner.

Après quelques secondes, l'homme devant elle changea complètement de ton. Pas pour le pire, non, mais il voulait bien recommencer depuis le tout début. En ne se fiant non pas à ce que les autres disent d'eux, mais bien de ce qu'ils décident de parler. S'il était bon dans une certaine matière à l'école, ce ne serait pas mieux de le dire nous même à ceux qu'on veut, plutôt que de le savoir des autres?

Il déclarait s'appeller ''Christopher Rowe'' et ce fut clairement noté. Elle prit un moment de réflexion et comprit qu'elle ne connaissait qu'un seul autre Rowe, et c'était le premier ministre de la magie. Donc, Rowe était populaire, au point que deux personnes totalement non reliés aient le même nom de famille. ''Serpentard'' fut aussi noté. Oh, la même maison que moi! Que de coïncidence! Il était en septième, comme moi, mais était aussi poursuiveur dans la même équipe que moi! Nous étions vraiment fait pour être amis!

Il tendit sa main que Mack pris aussi, mais ne s'attendit vraiment pas à se faire embrasser la main. S'attendant à ce que sa barbe pique, elle se rappela rapidement que l'homme n'avait pas de moustache, du moins, non apparente. Bon, c'était le tour de la choriste, mais son interlocuteur prit les devant avant elle, disant deux choses qui étaient vraies : Le chant et la chorale. Puis il posa des questions qu'il devait sûrement connaître la réponse. Elle y répondit honnêtement tout de même :

- Je suis Mackenzie Cooper, serpentard et dix-sept ans, tout comme toi. J'ai une sœur, jumelle, Beverly Cooper, totalement géniale et sur qui on peut compter. Le chant est ma vie et je compte devenir chanteuse populaire plus tard. J'aime les Sortilèges et la Divination, tout comme je suis poursuiveuse au Quidditch. Ça doit bien faire le tour de moi, non?

Mais le barbu avait dit quelque chose de particulier : Sa sœur. Katja lui avait parlé de sa sœur qui n'était pas sorcière, mais que Christopher avait invité par amour pour elle, lui faire découvrir au moins l'intérieur de l'école où elle ne pourrait jamais étudier. Mais la brune fit semblant de n'en savoir rien :

- Pour vrai, tu as une sœur? Pourquoi n'a-t-elle pas étudier à Poudlard? Était-elle à Beauxbatons?

T'est conne Mack. C'était clair que t'était pas subtile. Du moins, elle pourrait montrer avec l'explication qu'elle n'avait rien contre ces personnes. Leur noms n'étaient pas le terme le plus heureux pour eux et si certaines personnes avaient de la haine et du dégoût envers leur absence de magie, Mackenzie ressentait surtout de la pitié et de la sympathie pour eux. Ce devait être dûr de vivre dans le monde magique sans cet outils. Comme des personnes handicapées vivant dans un monde fait pour le monde debout. Ce devait être dur tout les jours. Si la chanteuse avait à chercher ses cahiers à chaque jour au lieu de les attirer avec ''Acio'', elle deviendrait sûrement folle!

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Ven 13 Avr - 12:50


Ma soeur? Non, elle n’est pas sorcière mais pas moldu non plus. Elle est cracmol mais elle n’est pas contre sa situation non plus. Je l’ai apporter lors de la fête donner pour Halloween, mais si je ne me trompe pas, tu n’étais pas présente…

Christopher prit le temps de prendre un peu de rafraîchissement et regarda autour de lui. La soirée était encore assez jeune. Il continua de parler un moment avec sa cavalière et prit le temps aussi de danser plusieurs fois avec elle.

Au fait? Tu n’aurais pas vu Alexis dans le coin?

Lorsque les musiques devinrent un peu plus entrainantes, Chris invita Mackenzie à venir l’accompagner sur la piste de danse, afin de bien finir la soirée. À partir du milieu du bal, ce fût bien plus intéressant que le début où le serpentard avait été bien plus froid avec sa cavalière. Durant la soirée, il aurait bien voulu voir Alexis mais il ne l’avait pas vu de toute la soirée… Il espérait que tout aille bien avec eux.



☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Ven 13 Avr - 17:57

Cracmol. Ce mot qui voulait dire tant, vu que d'autres mots n'étaient pas encore en vigueur par rapport à ces personnes là. Ce mot avait eu la même destinée que le mot ''homosexuel'', c'est à dire servant plus d'insultes que de véritables distinction. Ayant vécu chez les sorciers étant jeune, ce mot était fréquemment utilisé par les enfants méchants, donc le malaise de dire ce mot pour désigner sa sœur affligeait Mackenzie. Pourvue qu'elle trouve beaucoup de qualificatifs et de description pour sa sœur, histoire de ne pas l'appeler par quelque chose qui pourrait la choquer.

Christopher pointa au fait que la choriste n'était présente lors de la soirée d'Halloween. C'était vrai, car si on se souvient bien, son costume fut ruiné par un jeune sepentard et furieuse, la brune n'avait pas été capable de recoudre son costume, tellement il était endommagé. Ni magiquement, ni à la main. Marie-Antoinette de France n'était pas allée à la soirée des citrouilles et elle avait manqué la sœur de celui pour lequel son cœur battait. Elle expliqua pourquoi elle n'y avait pas été avec une certaine animation rappelant la vengeance, serrant un point par passion.

Puis, d'un coup, il demanda à la fille si elle avait vu Alexis. Dustin? Une chance que sa sœur le connaissait bien car il était plutôt effacé, du moins pour la chanteuse. Il aimait bien la musique, mais ce qui comptait, c'était de savoir son emplacement qui, on le verra plus tard, ne fût pas révélé. Elle nota le négatif, n'aidant pas plus son accompagnateur. Puis ils allèrent danser. Le barbu était bien plus ouvert et passionné qu'au début du bal et ça faisait du bien. Mack avait aussi lâché le morceau, tentant de plus devenir son ami que la rupture de son célibat. Ce serait plus facile, plus tard, de sortir avec lui, non?

Tout au long de la soirée, ils dansèrent et parlèrent d'eux même, de l'école et des vies de l'un et l’autre. Certains choses restaient des secrets, mais d'autres sortirent, en espérant qu'ils soient quand même plus proches qu'avant l'événement de l'école. Certaines personnes commençaient à partir, indiquant que l'heure avançait. C'est à ce moment que Mack proposa à Christo une activité à faire ensemble :

- Voudrais-tu qu'on se voit bientôt, histoire de se lancer un souafle? Ce serait bien de pratiquer nos passes!

Voila, raisons de passer du temps ensemble. Dans quelques années ils seraient mariés, si tout se passe bien.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Christopher Rowe
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Christopher Rowe
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Renard roux
Loisirs : Aider son prochain
Assistant au Capitaine de l'équipe de Quidditch Serpentard
Dim 15 Avr - 22:25


Il passa une bonne soirée en compagnie de Mackenzie. Il préféra vraiment une fille qui voulait simplement sortir entre amie qu’une fille qui ne voulait que finir avec lui. Lorsqu’elle lui dit qu’elle n’avait pas vue Alexis, il semblait un peu triste ou plutôt inquiet, car il aurait bien voulu voir son meilleur ami afin de voir si tout allait bien pour lui. Mais surtout, il espérait qu’Alexis n’ait pas finalement tenter d’éviter ce que Christ ait tenter de lui montrer avec le fait de lui présenter Katja. Mais ce soir, le serpentard avait une cavalière et il allait devoir oublier Alexis. Mack lui demanda une question… Se revoir bientôt? Cela allait être très facile vu qu’il était de la même maison, avait des cours ensemble et était dans le quidditch tous les deux. Elle spécifia de se revoir afin de lancer quelque souaffle. Bonne idée, dans un sens, les pratiques allaient recommencer bientôt.

Ce revoir? Pourquoi pas, en fait pratiquer nos passes est une très bonne idée avec les pratiques qui vont recommencer et notre nouveau coéquipier étant un première année aura bien besoin de notre aide. Mais des passes à deux ou à trois me vont.

Pour le reste de la soirée, Chris dansa et passa tout son temps avec Mack. Le serpentard restait assez calme et ne dansait pas comme un forcené, en fait, les danse calmes étaient plus son genre. Lorsque cela se mit à plus bouger, il laissa Mack danser avec d’autres personnes que ce soit filles ou garçons, il lui confirma que cela ne lui dérangeait pas. Il rapportait souvent des boissons pour elle et lui. Le bal prit fin et Christ ramena Mackenzie jusqu’à la salle commune des serpentards. Ils entraient et le fils du ministre décida de la raccompagner poliment jusqu’à la porte de l’entrer du chemin vers le dortoir des filles. Il lui fit un baisé sur la main et lui souhaita une bonne nuit. Une fois qu’elle entra dans le dortoir, il quitta vers la salle commune afin de s’asseoir un peu et quelques temps ensuite, il alla se coucher à son tour.


________
HRP : Alors voilà c’est terminé pour moi!


☆☆☆

Christopher Rowe
La vanité consiste à vouloir paraître ; l'ambition, à vouloir être ; l'amour-propre, à croire que l'on est ; la fierté, à savoir ce que l'on vaut. ❞ — Comte Rackzinski
[2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Y9oun6et
JOURNALVOLIÈRE
#666666

Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Cooper
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mackenzie Cooper
Statut relationnel : Je devrais être en couple incessamment
Patronus : Chardonneret Élégant
Loisirs : Chanter
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Mer 18 Avr - 12:32


Christopher spécifia que de se passer le souafle semblait une bonne idée, surtout que une nouvelle personne allait les joindre cette année, un petit premier année. En espérant que le nouveau allait pas finir à l'infirmerie dès sa première journée, mais elle se dit rapidement que les autres équipes étaient ''fair-play'' ces temps-ci. Avant c'était les verts et argents qui utilisaient toute leur force brute pour écraser les opposant, et pas que durant une partie. Maintenant, voyez-vous vraiment une des deux personnes ici plaquer une personne contre une colonne? Les temps ont changé et décidément pour le mieux.

De plus, les passes à deux ou à trois allait aussi à Mack, car tant qu'elle passait du temps avec Chris, son compte y était. Elle attendrait le temps qu'il faut, être amie avec lui, jusqu'à ce que le temps soit bon. Elle le saurait, maintenant qu'elle était plus au courant de ces troubles. Un rupture n'est jamais facile et il faut souvent du temps pour s'en remettre.

Elle passa le reste de la soirée avec son accompagnateur. Ils parlèrent et dansèrent un peu. Après un certain temps, elle vit ''les plastiques'' et la choriste, en bonne joueuse, les saluèrent. Elles l'invitèrent à danser un peu, restant loin du garçon jusqu'à ce qu'une d'entre elle s'exclame :

- Mackenzie! Dit donc, tu vise haut!

- De quoi tu parles?


- T'es accompagnée de Christopher. Rien de moins que le fils du ministre pour toi...

Mackenzie refusa de le croire, mais elle se rendit légèrement à l'évidence, ils avaient le même nom de famille et ne connaissait pratiquement pas la famille du garçon, mis à part sa sœur, maintenant. Il faudrait qu'elle se renseigne, mais cela pouvait expliquer quelques petites choses, ses réserves. L'homme devait avoir une bonne apparence de lui même et tout. Elle garda cette information pour elle pour le reste de la soirée, faisant comme si rien n'était. Par contre, après qu'il l'ait reconduit dans sa chambre, elle n'alla pas se coucher tout de suite. Non, elle alla écrire une lettre à ses parents, pour confirmer les diffamations. Après la lettre, elle alla se mettre au lit, mais ne dormit pas tout de suite, la tête pleine d'image de la soirée et du choc de la nouvelle.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
    [2018, Poudlard] La Taureau et le Bélier (PV. Christopher Rowe) -Terminé Yb6pnau6
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» A Libercourt, la police toque à la mauvaise porte à l'aide d'un bélier
» Bon Lundi
» Bon Jeudi
» Marché de noël chez Fournier à Menin (jardinerie en Belgique)
» Relooking.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: Le monde magique :: Le Ministère de la Magie :: Département de la justice magique :: Les Archives :: Événements: Bal de Neige-
Sauter vers: