RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Trinity M. Little
Propriétaire de la boutique Little Wands
Trinity M. Little
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Panda
Loisirs : Lecture
Propriétaire de la boutique Little Wands
Mar 9 Jan - 1:32

Trinity Magdalene Little

Little Wands est parti! Trinity3

POU-DU-LARD

Le Personnage


• Âge :  20 ans
• Sexe :  Féminin
• Sexualité :  Pansexuelle
• Parents :  Sang-Pur
• Pays d'Origine :  Île de Man (Royaume-Uni)
• Date de naissance : 21 mars
• Baguette :  En bois de Vigne, elle a une plume de Phénix et a 25 cm, très souple.
• Métier :  Vendeuse de baguettes chez Little Wands
• Poste :  Propriétaire de la boutique


& vous ? D'où venez vous ? ஃ

• Votre Pseudo: Andes
• Votre Âge:  22 ans
• Votre Niveau de Rp:  Bon
• Où avez vous trouvé le forum ? :  Top-site
• Avez-vous un double-compte? :  Non, pas encore.

• Code : [ OK ]


Citation

Les baguettes, comme les amoureux, dépendent de vous comme vous dépendez d'eux.




Votre Histoire
.


Dès sa naissance, Trinity fût exposée à deux tempérament complètement différents. Sa mère était détentrice d'une chaîne de librairies dont le siège social était sur l’île de man, puis son père était marchant ambulant de baguettes magiques. Si l'une était pleine aux as, son père perdait plus d'argent qu'il en gagnait, surtout situé sur la petit île où, avant même que Trinity ait vu le monde, la mère avait un manoir où les deux parents avaient décidés d’emménager.

Les cinq années suivantes n'avaient pas étés de tout repos. Les disputes, les cris de les portes claquantes faisait maintenant parti de son quotidien. Sans même le savoir, la jeune fille était la seule raison pourquoi les parents restaient ensemble. L'un en avait marre de la mère toujours absente et prenant toujours soin de sa famille, alors que l'autre lui reprochait de ne pas avoir un métier, mais bien un passe-temps qui n'apportait rien en fin de compte. Un dernier cri et une demande de divorce plus tard, le père passa la porte de la maison en direction de l'aéroport pour l'Angleterre, souhaitant son entreprise d'être plus prospère avec plus d'affluence. L'entente était que la semaine se passerait avec la mère et l'école alors que la fin de semaine serait avec le père, à condition qu'il ai une place où vivre et de quoi mettre sur la table et s'occuper de sa fille.

Elle commença l'école puis un mois plus tard, commença à visiter son père, qui avait dégoté un loyer non loin de Londres et de quelques villes sorcières. Si l’appartement était exigu et laid, il avait une place où vivre et faisait assez d'argent pour se nourrir et nourrir sa fille. Durant une des visites, Trinity demanda ce qui était si intéressant dans les baguette et son père, ravi d'avoir une telle question, se mit dans un monologue intéressa de plus en plus la jeune fille. Puis de jour en jours, Trinity demanda de plus en plus de question auquel son père répondait puis conséquemment, apporta sa fille faire un tour avec lui, autant à vendre une baguette que de les faire.

Les mois et les années passèrent et la fille apprit les différences entre les bois, les différents cœur, la longueur et la flexibilité d'une baguette. Les baguette avaient bien sûr leur propre personnalités, mais respectaient une certaine cadence et apprit les questions à poser pour savoir quel sorte de baguette allait bien aller à leur propriétaire. S'il avaient des manies, leurs objectifs et leur valeur. Mais arriva le jour où elle reçu sa lettre pour aller à Poudlard. En guise de félicitation, son père lui offrit une baguette de son cru, qu'il avait fait spécialement pour elle. Émue et heureuse, elle la prit et sentit quelque chose qu'elle n'avait jamais senti auparavant. C'était cette sensation qu'il lui manquait, la sensation qui lui fit comprendre que les baguettes ne sont pas que des outils, mais des compagnons qui nous aide autant qu'on les aide.

Sa mère l'accompagna au chemin de traverse pour acheter ses différents articles, tous de qualités, mais sans vraiment écouter sa fille. Si elle voulait un chat, sa mère lui donna un hibou. Elle voulait des encres différents, mais reçu une seule de qualité exceptionnel. Elle comprit la grande différence avec ses parents mais il était maintenant d'aller à Poudlard et d'apprendre le tout !

Quand le choixpeau fut déposé sur sa tête, celui-ci prit quelques instants avant de décider de la maison. Serpentard était considéré car même si elle était lunatique et passive, elle avait de bonnes idées où aller plus tard et aurait la volonté pour y aller. Son désir de vouloirs aider les autres chatouillait le Poufsouffle mais ce fut sa passion et son dévouement qui l'envoyèrent à Serdaigle. Elle fit ses études en rencontra des camarades durant ses années, comme Angus McPhee et Constance Wilson avec qui elle parle quelques fois. Ces deux-là étaient fait pour être ensemble et fût bien contente quand ils furent amoureux.

En troisième année, il eu le contrôle de l'école par Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le Nom et conséquemment, retourna chez elle à Noël et ne revint pas, restant chez sa mère. Leur lieu semblait sûr et le fût. Elle perdit une année d'étude mais revint l'année suivante. La personne la plus ébranlée par tout cette histoire fût sa mère, qui disait à Trinity qu'elle allait perdre une année, le scandale, ect. Pour vrai, Trinity ne voyait qu'une année à reprendre sans vraiment qu'il y ai une tâche à son dossier.

Ses études allaient bon train. Les notes n'étaient pas exceptionnelles, mais elle passait et c'était son désir principal. Elle aimait bien Botanique (Surtout les arbres) et le Cours de Soins aux Créatures Magiques. Elle avait aussi des qualités pour faire Divination et Sortilèges. Chaque été, elle restait une ou deux semaine chez sa mère, puis allait voir son père. Elle connaissait la trajectoire exacte de son avion après tout le temps où elle faisait l'allée-retour. Elle passa son temps avec lui puis retournait une semaine chez sa mère avant de retourner à l'école pour l'année suivante.

En septième année, en avril, reçu une lettre qui lui fit quitter une semaine l'école. Allant chez sa mère, elle pleura tout le trajet et quand elle arriva au manoir, fût surprise de voir la génitrice les yeux rouges elle aussi. Le père de Trinity était mort dans l'incendie de leur appartement, les normes bafoués avaient contribué à l'absence d'alarmes d'incendie et l'homme avait été empoisonné au monoxyde de carbone. Le corps leur fut restitué ainsi que le stand et les baguettes, entreposés dans le garage de l'appartement, décollé de l'édifice et qui avait donc été épargné.

Trinity prit un instant pour se remettre de tout ça, puis retourna à l'école. Ses notes souffrirent légèrement, mais pas assez pour tomber dans les mauvaises grâces des enseignants. Peu à peu, ce que Trinity voulu faire apparût clair et limpide, mais n'allait pas faire la même erreur que son paternel. Elle allait faire une nouvelle boutique de baguette sur le chemin de traverse et honorer la mémoire de son père, gardant son chariot et le modifiant un peu pour garder certaines partie dans un magasin qu'elle allait aquérir... Maintenant il lui faudrait de l'argent de départ pour tout commencer...

Trinity demanda à sa mère si elle pouvait lui prêter un montant pour partir sa propre entreprise, et sa mère fût enchantée qu'elle prit la même voie qu'elle. Elle eu quand même ses gardes lorsqu'elle lui dit qu'elle voulait s'ouvrir un magasin de baguettes mais après quelques conversations sur l'emplacement et le moyen de vente, sa mère accepta. À ce moment, la jeune adulte commença à vérifier les hauts et les bas du chemin de traverse, alors que quelques magasins commençaient à fermer.




Votre Caractère
.


Trinity a peut-être l'air passive et quelqu'un qui laisse faire le temps, mais elle est capable de bien saisir la situation pour en tirer le meilleur et arrive bien souvent à tirer les ficelles en arrière-plan pour arriver à ses fins, comme elle l'a fait pour le financement de son magasin et honorer la mémoire de son père.

Mais bien sûr, elle est aussi très lunatique, ce qui fait qu'une conversation assez courte peut tourner au cauchemar parce que si un sujet ne l’intéresse pas, elle pense à autre chose et toute la conversation, dans sa tête, prend fin ici. Si une question se présente soudainement, il va falloir tout recommencer, et c'est maintes fois arrivé avec sa mère, malheureusement.

Elle est très gentille et généreuse de son temps, deux qualités excellentes du service à la clientèle. Quand les étudiants allant à l'école ou encore les personnes qui ont cassées leurs baguette arrive, Trinity prend tout le temps qu'il faut pour trouver ''la'' baguette qu'il faut à la personne. Elle ne coupa pas les coins rond, et prendra des jours s'il faut pour que le client soit content.




Votre Physique
.


Trinity commence par une coupe de cheveux plutôt irrégulière : Depuis qu'elle a vu quelqu'un se faire deux boules de cheveux sur le côté, elle y arrive... À moitié. Les montagnes qu'elle se fait débordent de partout ce qui lui donne un air qu'elle ne déteste pas, alors elle les garde comme ça. Sinon, elle a aussi un toupet qui  lui arrive presque aux yeux, qui le dépassent dans ils sont mouillés. Bien sûr, ses sourcils sont de la même couleur, mais pas ses yeux, qui sont d'une couleur noisette très pâles.

Un trait spécial est le fait qu'elle a l'air très jeune pour son âge, déjà pas très avancé pour quelqu'un qui est propriétaire d'un magasin du chemin de traverse. Beaucoup de personnes pensent que c'est une jeune de Poudlard ayant un emploi à temps partiel, alors les gens qui veulent l'avis du ''propriétaire'' sont plutôt surpris de savoir que c'est elle. Côté grandeur et poids, elle n'a aucun soucis à se faire, faisant ses cinq pieds six et pesant près de 125 livres.

Côté vestimentaire, c'est assez varié. Quelques fois elle va préférer porter quelque chose de chaud alors que d'autre fois elle est plus du genre à avoir une petit robe d'été. C'est varié et change pas mal chaque jour. Elle n'est pas non plus du genre à suivre les modes car elle met ce qui lui plaît et c'est tout.




Signe Particulier
.


Si on enlève les cheveux avec les mèches qui débordent et son physique qui le rend plus jeune que la majorité, il n'y aurait que son air quelque fois perdu dans le néant qui pourrait la trahir.

Revenir en haut Aller en bas
Trinity M. Little
Propriétaire de la boutique Little Wands
Trinity M. Little
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Panda
Loisirs : Lecture
Propriétaire de la boutique Little Wands
Mar 9 Jan - 1:33
J'ai terminé

☆☆☆

#8b4351
Revenir en haut Aller en bas
Lucian Randolph
Directeur de Poudlard
Lucian Randolph
Statut relationnel : Marié
Loisirs : Lecture, la pêche & jouer aux échecs
Directeur de Poudlard
Mar 9 Jan - 1:44

Premièrement merci d'avoir choisi Pou-du-Lard.
Je viens simplement afin de vous dire qu'il vous manque le code de validation,
le reste me semble en règle mais c'est le Choixpeau qui saura dire s'il manque
autre chose ou s'il y a des choses à réglé.

Merci à vous et bonne continuation!
N'oubliez pas de répondre à nouveau lorsque la modification sera faite!
Revenir en haut Aller en bas
Trinity M. Little
Propriétaire de la boutique Little Wands
Trinity M. Little
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Panda
Loisirs : Lecture
Propriétaire de la boutique Little Wands
Mar 9 Jan - 2:32
Ça m'est passé sous le nez, désolé!
C'est fait!

☆☆☆

#8b4351
Revenir en haut Aller en bas
Choixpeau Magique
Loisirs : Te juger
Admin
Mer 10 Jan - 0:08
Bienvenue parmi nous

☆☆☆

Oseras-tu, Invité, aller contre ta propre volontée ?
Little Wands est parti! Signchoix
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: Administration :: Commission d'enregistrement :: Autres :: Fiches Validées-
Sauter vers: