RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'âme bienveillante d'une cousine, ft. Victoria Oliver-Bakerson

 :: L'école de sorcellerie, Poudlard :: Rez-de-Chaussée :: Les corridors & les escaliers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Gwenaël Williams-Bakerson
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Lapin
Loisirs : Lecture
Serdaigle
Sam 22 Sep - 21:30


Gwen n'avait pas pris son petit déjeuné dans la grande salle avec tout le monde, non, elle avait décider de prendre un peu de temps à elle dans sa chambre pour finir deux ou trois travaux d'école supplémentaires. Seule, dans sa chambre, elle avait grandement avancé ses projets et elle voulue même en faire un autre, mais en regardant l'heure, Gwenaël se dit qu'elle allait devoir sortir de sa chambre pour prendre un peu d'aire, sinon son grand frère, le préfet de sa maison allait le lui dire. Comme lui, elle aimait l'ordre et les études, mais il était très difficile en affaire comme grand frère.

Seule, dans sa chambre, elle avait grandement avancé ses projets et elle voulue même en faire un autre, mais en regardant l'heure, Gwenaël se dit qu'elle allait devoir sortir de sa chambre pour prendre un peu d'aire, sinon son grand frère, le préfet de sa maison allait le lui dire. Toute souriante, Gwen sortit de la salle commune des serdaigles en saluant quelques élèves présents. Elle se dirigea vers la Grande Salle où elle pourrait peut-être y voir sa chouette lui porter un message ou bien prendre une pomme bien juteuse à la table des serdaigles.

Une fois à la Grande Salle, Gwen entra sans trop attirer l'attention, elle ne remarqua pas sa cousine parler avec un serpentard ou bien le reste de sa famille mangeant chacun de leur côté. Bibi, sa chouette, n'était pas présente alors elle alla vers sa table pour prendre un fruit avant d'aller à l'extérieur. Il n'y avait pas de pomme, mais des poires, elle en prit donc une. Poire en main, elle quitta cette pièce pour aller à l'extérieur.

Elle ne resta pas bien longtemps à l'extérieur au soleil. Comme un livre, le soleil ne faisait pas bonne figure sur la peau de Gwenaël. Elle préférait l'ambiance de la bibliothèque à celle de l'herbe fraîche sous ses pieds. C'est lorsqu'elle traversa les portes de l'école qu'elle remarqua sa cousine, Victoria sembler quelque peu perturbé. La serdaigle connaissait bien Vicky, car elle était de même âge, même année mais seulement pas de la même maison. Son escapade à la bibliothèque allait probablement attendre, car, la poufsouffle ne semblait pas être à l'aise. Le serpentard avait-il été méchant avec elle? Dans sa famille, on lui avait dit de ne jamais juger une personne pour sa maison à Poudlard, mais c'était une mentalité facile de juger grâce aux couleurs des maisons...

Gwen marcha jusqu'à Victoria, elle fini par jogger pour être certaine qu'elle ne lui file pas entre les doigts. Elle déposa doucement sa main sur son épaule et de sa douce voix, elle lui dit:

Vicky? Ça va...?

Elle laissa sa main sur son épaule jusqu'à ce que sa cousine lui réponde ou qu'elle se retourne. Peut-être que Gwen n'était pas bonne pour ce mêlé de la vie fraternel de ses frères, mais son lien avec Vicky était fort et jamais, elle ne la laisserait triste ou déçue.


☆☆☆

« Pour aimer qui tu es, tu ne dois pas haïr les expériences qui t’ont forgé ! »
L'âme bienveillante d'une cousine, ft. Victoria Oliver-Bakerson Gwenael_Club
#663399
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Oliver-Bakerson
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Pingouin
Loisirs : Dessiner
Poufsouffle
Mar 25 Sep - 15:37

C'était bien décidée à aller voir Eriza que Victoria était sortie de la salle commune, plus choquée que jamais. Sa rencontre avec Théodore l'avait déstabilisée au point où elle n'était plus sûre de rien. Les élèves de l'école étaient tous un peu bizarre, loin de ce qu'elle avait vécu à la maison. Bien sûr, elle avait été dans une école moldue auparavant, mais ce n'était pas la magie qui lui criait l'étrangeté dans les oreilles mais leur personnalité.

Théo était froid, distant... Même qu'à un certain moment, elle était sûre qu'il la faisait marcher, mais il semblait bien que ce jeune avec un certain problème. Était-il seulement vivant, ou bien c'était Vicky qui n'était plus à la hauteur d'être amie avec tout le monde ? Avant d'avoir rencontré le robot, les gens venaient naturellement à la blonde et celle-ci était amicale et sympathique, et voilà le dingo qui lui disait qu'elle était ''hautement illogique''. C'était trop pour elle...

Une petite main se déposa sur son épaule au moment où la fille s'en attendait le moins, la faisait sursauter, mais la voix qui s'ensuivit était reconnaissable d'entre mille. Elle fit volte face pour faire face à sa cousine, mais comme réponse, la brune reçu seulement un immense câlin de sa copine. Victoria commença à déblatérer :

- C'est Théodore ! J'ai voulue tenter d'en savoir plus sur lui, être son amie, mais il est vraiment bizarre et m'a fait sentir comme une moins que rien ! Je sais pas quoi faire ! Suis-je une idiote ? Bizarroïde ? Je...

Même si les paroles venaient de plus en plus grave, la blonde se sentait mieux. Parler et ne pas garder tout en dedans avait quelque chose de libérateur chez tout le monde. Ça permet de mettre de l'ordre dans ses idées et arrêter de voir une montagne. Elle finit son étreinte et pris un pas de recul, ne regardant rien en particulier, même pas sa cousine.

☆☆☆

#7c94fe
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël Williams-Bakerson
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Lapin
Loisirs : Lecture
Serdaigle
Mar 25 Sep - 16:12


Victoria la prit directement dans ses bras... D'accord, déjà, que Gwen n'aimait pas trop les rapprochements chez les individus habituellement, même si c'est dans la famille, elle n'était pas préparée à ce que sa cousine se lance dans ses bras directement. La serdaigle aurait du s'en douter, mais elle avait oublier ce détail. Elle donna un câlin à Victoria, mais elle ne décolla pas dans l'immédiat, non, elle lui déblatéra toute sa péripétie avec le serpentard.

Theodore? Fitzgerald? Oh, elle savait, c'était qui, mais elle ne lui avait jamais vraiment parler. Comme il l'appelait toujours “Mademoiselle Williams-Bakerson”, elle avait pris l'habitude de l'appeler par son nom de famille tout simplement. Lorsque, enfin, Victoria relâcha son étreinte sur Gwenaël, la serdaigle recula d'un pas.

Tu sais, je fais pas attention à Fitzgerald. Je veux dire, il est très distant avec tout le monde et il est plutôt perdu dans un monde qui n'est pas le nôtre. Tu n'es pas une idiote, mais ce garçon est loin d'être une bonne influence pour une gentille fille comme toi. Si tu le vois, je ne pense pas qu'il aime les licornes en secret donc, il ne serait pas bien dans ton clan d'amis qui aime les trucs mignons comme Eriza et toi. Tu comprends?

La serdaigle était assez intelligente et quelques fois trop direct pour son âge. Et honnêtement, elle était un peu triste, car plusieurs personnes ne voulaient pas se tenir avec elle pour cette raison, mais elle était incapable de changer. Gwen sourit à sa cousine.

Et si tu veux savoir ce qui a de bizarroïde chez les Olivers-Williams-Bakerson, c'est la branche Williams, principalement les garçons. Les Bakersons, nous sommes très normal et pour ce qui est des Oliver, je ne vois rien de mauvais! Alors tu n'as pas à tant faire., lui dit-elle en lui donnant un joli sourire.


☆☆☆

« Pour aimer qui tu es, tu ne dois pas haïr les expériences qui t’ont forgé ! »
L'âme bienveillante d'une cousine, ft. Victoria Oliver-Bakerson Gwenael_Club
#663399
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Oliver-Bakerson
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Pingouin
Loisirs : Dessiner
Poufsouffle
Mer 26 Sep - 17:07

La première chose que Gwen répondit à la plainte de la blonde était le fait qu'il ne fallait pas faire attention au serpentard et qu'il n'était pas une bonne influence pour elle. Il était, comme le disait la brune, perdu dans propre monde et interagissait de la même manière avec tout le monde. Pourtant, Finn était ami avec un pareil garçon, mais Vicky se consola assez vite en se disant que ce n'était pas sa faute, que Theo était juste... Trop bizarre et robotique pour elle. Son idée de le faire sourire s'envola aussi vite. Ce n'était juste pas possible.

La cousine dit aussi comme quoi le garçon n'était sûrement pas du type à aimer les choses mignonnes, comme les deux meilleures amies, mais Victoria le pris légèrement personnallement :

- Ben... Moi et Eriza, c'est pas juste les trucs mignons qu'on aime. Bon, oui c'est la majorité, mais je ne voulais pas être ami avec lui pour ça. Je pensait... Qu'il était malheureux. Il ne sourit jamais, en fait il n'a jamais d'émotion, à ce que j'ai vu. Il est juste bizarre.

Sur quoi l'interlocutrice de la blonde se mit à dire que c'était les garçons portant le nom de famille Williams qui étaient pour le moins étrange. Rapidement, Vicky mit des visages à l'ensemble nommé. Il y avait Jasson et Steven. Le premier était gentil et plutôt énervé. Si  Gwenaël disait ça de son frère, il devait y avoir des choses que la mignonne ne savait pas encore. Pour Steven... Mieux vaut ne pas en parler.

La fille conclut avec le fait que les Oliver et Bakerson étaient très normaux. Parlant des Olivers, cela devait être autant du côté de la grand-mère que du père, tout deux Oliver mais n'était pas de la même famille. Victoria fit un sourire à sa cousine en disant :

- Tu dois avoir raison. Je ne sais pas pourquoi j'ai paniqué comme ça... Il est définitivement étrange, Theo...

En se tournant vers ce qui était théoriquement la grande salle, elle finit par dire un peu plus bas :

- J'espère qu'il est quand même correct.

☆☆☆

#7c94fe
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël Williams-Bakerson
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Lapin
Loisirs : Lecture
Serdaigle
Jeu 27 Sep - 17:33


Gwen ressentie qu'elle avait blesser sa cousine par ses paroles et ce n'est pas ce qu'elle voulait. La serdaigle baissa les yeux un moment et reporta son regard sur Victoria. Elle laissa tout de même la poufsouffle lui parler. C'était elle qui semblait ne pas bien aller et c'était le devoir de Gwen de l'écouter. À sa dernière phrase, Gwen croisa les bras et mit un doigt sur l'un de ses tempes. Elle semblait réfléchir à la réfection de sa cousine et après quelques secondes, elle prit la parole.

En fait, je ne pense pas qu'il soit malheureux. Probablement mais d'un côté plusieurs personne sont étrange dans ce monde. Regardons Jasson par exemple, bien plus simple de parler de la psychologie d'un parent, il semble toujours heureux, la famille le voit rarement triste mais il m'est arriver de le voir anéantie par quelque choses, un évènement ou autres. Donc peut-être que Fitzgerald est ainsi car il a une un évènement qui l'as rendu comme cela. Il n'est pas une cause désespérer... enfin peut-être mais je crois que s'il se mêle plus au monde normal et communique avec les autres, sa vision des choses changera. Il n'a que 11 ans donc tout est possible, c'est vers 14 ans que les garçons sont spécial.

Elle avait fini son monologue en adressant un sourire à sa cousine car elle faisait allusion à Jasson pour sa dernière phrase.

Pour Fitzgerald, oublie le un moment et retente ta chance plus tard lorsque tu sera bien préparer! Sinon tu avais un truc à faire aujourd'hui? Je sais que je suis aller dehors un peu, sinon Shawn aurait sorti les dents pour je ne m'enferme pas dans ma chambre pour lire ou étudier. Mais ma prochaine destination était la Bibliothèque. Et toi, tu pensais faire quoi?


☆☆☆

« Pour aimer qui tu es, tu ne dois pas haïr les expériences qui t’ont forgé ! »
L'âme bienveillante d'une cousine, ft. Victoria Oliver-Bakerson Gwenael_Club
#663399
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Oliver-Bakerson
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Pingouin
Loisirs : Dessiner
Poufsouffle
Mar 2 Oct - 14:26

Gwen s'appliqua à tenter de raisonner le comportement de Theo. Encore ici, un exemple sur Jasson. Mais sa cousine finit par dire quelque chose de curieux, comme un événement ou un accident. C'était ce que les adultes appelaient un ''traumatisme'' ? Il semblait que Victoria l'avait déjà entendu quelque part, mais elle n'était pas certaine du où et du pourquoi. Ça change une personne complètement, il paraît.

Son interlocutrice lui dit aussi comme quoi il pouvait changer. Il n'avait que onze ans et les garçon finissent par changer énormément vers quatorze ans. Était-ce la même chose pour les filles ? Est-ce que Cynthia était aussi en train de changer? Bon... Je m'éloigne du sujet, mais il faudrait que j'aille la voir.

Finalement, Gwen lui conseilla de retenter la chance plus tard, puis demanda ce que la blonde avait à faire cette journée la. C'était congé, mais elle avait réussi à faire tout ses devoirs le matin, alors sa journée était franchement libre et elle n'avait pas vraiment pensé à faire quelque chose dans l'immédiat. En haussant les épaules et en riant un peu de la remarque de Shawn, elle répondit :

- Je n'ai pas vraiment d'activité précise, mais j'ai fait toutes mes devoirs ce matin... Je pourrais aller à la bibliothèque, mais je ne voudrait pas y être trop longtemps, ou les phrases écrites vont me rendre folle... Penses-tu qu'il y a des livre sur le sujet qu'on vient d'aborder ? Genre, sur le social et les amis ? Je sais que c'est pas le truc le plus magistral et que c'est plutôt de la pratique, mais avoir un expert sur la situation ne pourrais jamais être de trop.

Victoria sembla soudain surprise par elle-même et se mit une main sur le ventre avant de d'avouer :

- Oh mon dieu, je me sens responsable... Suis-je rendue adulte ?

☆☆☆

#7c94fe
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël Williams-Bakerson
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Lapin
Loisirs : Lecture
Serdaigle
Jeu 4 Oct - 17:09


Gwen sourit à sa cousine, elle était très adorable mais surtout quelque peu naïve mais cela ne dérangeait pas la serdaigle. Victoria dit qu'elle pouvait venir avec elle à la bibliothèque et Gwen se mit à réfléchir à sa question et sa réflexion. Effectivement ce n'était pas très magistral comme ouvrage mais dans un bibliothèque on pouvait retrouver de tout. Si cela existe, un livre (bon ou mauvais) a été écrit sur son sujet. Lorsque Vicky se demandait si elle était rendu une adulte, Gwen ne pu s'empêcher de rire. Elle prit sa cousine par le bras, elle y glissa son bras sous le sien et l'entraina vers la bibliothèque.

Peu importe le sujet, il y aurai toujours un livre pour te répondre! C'est ce que j'ai appris avec maman. Et non, parlé avec la sagesse ne fait pas de toi un adulte, regarde mon papa... Il est encore très bébé pour un adulte alors cette réflexion fait de toi quelqu'un de réfléchie, tout simplement. Et ne t'en fait pas, je sais que je suis l'un des seules à pouvoir passer 18h d'affiler dans un bibliothèque sans y mourir alors je ne te forcerais pas à y rester mais je peux t'aider à trouver un livre sur ce que tu recherche!

Elle entraîna sa cousine vers la bibliothèque pour l'aider dans ses recherches. S'il y avait des livres, Gwen acceptait d'y aller tout simplement.


_______
HRP: J'ai terminé


☆☆☆

« Pour aimer qui tu es, tu ne dois pas haïr les expériences qui t’ont forgé ! »
L'âme bienveillante d'une cousine, ft. Victoria Oliver-Bakerson Gwenael_Club
#663399
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Oliver-Bakerson
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Pingouin
Loisirs : Dessiner
Poufsouffle
Ven 12 Oct - 14:50

Gwen répondit à la blonde que peut importe le sujet, un livre serait capable d'éclairer la voie, puis lui dit aussi qu'elle n'était pas nécessairement adulte en donnant l'exemple de son père. Victoria voyait pourtant oncle Daryl comme un adulte accompli, mais cela ne semblait pas l'idée de ce que Gwen s'en faisait. Puis, elle dit aussi que la bibliothèque ne serait pas une prison pour Victoria et qu'elle pourrait partir quand elle le voudrait, pas que sa cousine allait forcer à y rester non plus.

Allant vers la bibliothèque, la blonde semblait décidée de trouver quelque chose pour Theo. Même si elle n'arriverait pas à devenir son ami ou qu'elle ne le verrait pas sourire, elle pourrait l'aider avec une solution qu'elle trouverais. Dans tout les cas, c'est ce qu'elle pensait. Elle pensa aussi à remercier sa cousine pour son attention. Elle n'avait pas à être aussi gentille, mais elle faisait déjà tout ça.

☆☆☆

#7c94fe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» VOS CRAQUAGES DE SEPTEMBRE 2012
» (F) bff ambigu perdu de vue, futur love (Jessiann Gravel, Marilhéa Peillard, des Victoria Secret, au choix sinon)
» Et la cerise sur le pompon (dixit ma tite cousine): Nounou!!
» Yorkshire pudding
» VIDEO Redon (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: L'école de sorcellerie, Poudlard :: Rez-de-Chaussée :: Les corridors & les escaliers-
Sauter vers: