RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Des progrès à grande échelle! [ft. Alice L. Abercrombie]

 :: Le monde magique :: Hôpital Ste-Mangouste :: Quatrième Étage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Bart Oliver
Mėdicomage
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Loup
Mėdicomage
Mer 5 Sep - 23:11

Ce rp est hors-temps. Nous sommes encore en Octobre dans ce cas-ci!

Cela faisait déjà plusieurs semaines que la jeune Alice avait débuté son traitement des médicaments ainsi que de l'apprentissage à marcher. Elle savait marcher, mais une réhabilitation était de mise tout de même. Bart n'avait pas pu être présent durant toute ses séances, même s'il était le médicomage attitrer de la jeune , il ne pouvait pas toujours être présent, car il avait d'autres patients. Par contre, aujourd'hui, il était en congé, mais il avait voulu venir passer un peu de temps avec ses patients. Bart avait toujours été une personne qui aimait son travail que ce soit durant ses journées de travail ou de congé. Il était très attaché aux enfants de l’hôpital qu'il aidait.

En ce beau mercredi d'octobre, le 12 octobre, pour être plus précis, Bart se rendit au quatrième étage où il y avait une séance de réhabilitation avec quelques enfants. Il savait qu'Alice y serait, à moins qu'elle soit malade, mais il la savait déterminer. Aillant onze ans, l'espoir de pouvoir aller à Poudlard était bien présent et elle ne voulait, sûrement pas abandonner si vite. Bart arriva à la baie vitré puis lorsqu'elle termina un exercice de marche avec un instructeur, le médicomage entra dans la salle.

Tu as fais beaucoup de progrès, Alice.

Cela faisait une semaine qu'il ne l'avait pas vue, car il avait eut des difficultés à résoudre. Il s'approcha d'elle et lui sourit. Cela faisait déjà un mois et une semaine qu'elle avait débuté le traitement, mais cela ne faisait que trois semaines qu'elle était n réhabilitation et ses progrès semblaient avancer pour le mieux. Bart sortit une pomme de son sac, puis une deuxième. Il la lui tendit.

Tu en veux une?

Son moniteur, celui qui l'aidait dans sa réhabilitation les laissa seul un moment, le temps qu'ils puissent discuter un peu.


☆☆☆

DON'T BE AFRAID
AND LIVE YOUR DREAMS

#6d8487
Journal personnelVolière
Revenir en haut Aller en bas
Alice L. Abercrombie
Patiente à Ste-Mangouste
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Guépard
Loisirs : Courir
Patiente à Ste-Mangouste
Jeu 6 Sep - 21:50

Depuis que le diagnostique positif avait été donné, la vie d'Alice avait complètement changé, et même les employés de l'hôpital l'avait remarqué assez vite. Très vite, son air vide et indifférent avait fait place à une bonne humeur moyenne et à des sourires de plus en plus fréquent. Son traitement serait long, mais elle finirait pas être sur pied bien assez vite et aller à Poudlard le plus tôt possible. Mais en ce moment, même son corps jouait contre elle.

La brune avait commencé ses exercices pour marcher à nouveau. Au début, elle s'était dit que ce serait un jeu d'enfant. C'était facile, elle avait marché et couru toute sa vie, comment mettre un pied devant l'autre pouvait être difficile. Elle s'était dit des paroles semblable, mais quand elle tenta de marcher devant les deux barres de soutient, elle ne comprit pas pourquoi elle était tombée la première fois, mais dès la deuxième et la troisième fois, elle se rendit à l'évidence que ses jambes n'étaient plus aussi fort qu'autrefois et que sa technique de marche était... À revoir.

Mais nous connaissons Alice, et ce détail n'était pas de taille à miner celle-ci. Elle réessaya et essaya de nouveau. Elle finit par faire la marche complète avec les barres de soutient. Mais plus elle le faisait, plus elle était fatiguée. Comment marcher pouvait la rendre si endormie. Quand elle demanda à la personne qui s'occupait d'elle quand Bart n'était pas présent, celle-ci eut la réponse bien simple.

- Tu veux tellement y arriver que tu te surcharge. Il ne faut pas que tu te forces trop!

L'handicapée était abasourdie. Trop travailler? Trop forcer? Mais c'est qu'elle avait un rendez-vous! Elle le ratait à chaque jour, dès huit, quelques fois neuf heures, quand les cours commençaient. Elle pourrait savoir comment allumer sa baguette, transformer une boîte en dés ou explorer les animaux magiques! Elle se mit à voir la vérité quand même, et tenta d'en faire moins par jour, un peu déçue. Elle n'était pas de mauvaise humeur pour autant.

Cette journée la, Bart passa la porte quand elle retourna dans sa chaise après deux séries. Ses jambes tremblaient encore un peu, mais se positionnaient aux bonnes places. Par contre, ils étaient encore bien trop faibles pour soutenait le poids de la jeune fille. Cela faisait quand même quelques années qu'elle avait mit un pied à terre pour marcher, alors ses muscles n'étaient pas habitués.

Le médicomage complimenta son progrès mais elle pinça ses lèvres. Ce n'était pas parce qu'elle était redevenue plus heureuse qu'elle n'était pas fâchée ou triste aussi. Elle était surtout beaucoup plus ouverte à ce qui l’entourait.

- Peut-être, mais ça ne va pas assez vite! Et la femme a dit que je me forçait trop...

Il sortit une pomme de son sac, puis une deuxième. La deuxième était complètement jaune, la préférée d'Alice. Elles étaient juteuses et délicieuses, comme leur nom l'indiquait. Quand Bart lui demanda si elle la voulait, elle fut polie avec lui, mais très excitée. On aurait dit que quand c'était Bart qui lui faisait un cadeau, c'était toujours mieux. Elle croqua dedans à plein dents et avala avant de dire :

- Elle est parfaite! Comment tu fais pour trouver les meilleures?

☆☆☆

#9999cc
Revenir en haut Aller en bas
Bart Oliver
Mėdicomage
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Loup
Mėdicomage
Mar 11 Sep - 13:01


Bart sourit à sa deuxième phrase, mais eut un petit rictus à la première, car la dame avait bien raison. Alice était bien téméraire et voulait y arriver, ce qui la faisait travailler un peu trop quelques fois. Il lui sourit et lui ébouriffa ses cheveux en crochant dans la pomme verte qu'il avait pour lui.

Ah c'est mon petit secret de médicomage!

Il regarda la petite Abercrombie et sans rien dire, il prit les poignées de la chaise roulante pour sortir à l'extérieur un peu. Faire les activités à l'extérieur était toujours plus agréable qu'à l'intérieur. La dame tenta de le ramener, mais tout le monde savait que Bart était un médicomage très différent, ce qui n'était pas le bonheur de tous, comme cette dame. Il apporta Alice à l'extérieur, le ciel était magnifique.

Viens on va marcher ensemble dans l'herbe!

Le jeune homme lui enleva ses souliers ainsi que ses bas, il fit la même chose pour lui. Marcher dans des souliers n'était pas une bonne solution selon le médicomage, car il n'y avait aucune sensation. Bart pensait que marcher pied nu allait grandement l'aider, car c'était des sensations qu'elle allait redécouvrir à nouveau.

Il aida la petite en lui tendant sa main. Bart prit même sa pomme et la déposa dans un sac de plastique, avec la sienne, puis déposa son sac au sol après l'avoir refermé. Il prit les deux mains de la jeune fille pour l'aider à marcher un peu avec lui.

Avec ton autre professeure, tu ne peux pas faire certains trucs, mais si tu veux essayer quelque chose, dit le moi. Je suis bien plus flexible dans les idées que certaines personnes, haha!


☆☆☆

DON'T BE AFRAID
AND LIVE YOUR DREAMS

#6d8487
Journal personnelVolière
Revenir en haut Aller en bas
Alice L. Abercrombie
Patiente à Ste-Mangouste
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Guépard
Loisirs : Courir
Patiente à Ste-Mangouste
Mar 25 Sep - 16:41

Quand Bart prit la chaise roulante pour amener Alice ailleurs, elle se mit à rire quand la dame tenta de raisonner l'homme mais que celui-ci  n'écouta guère l'infirmière. C'était toujours comme ça avec Bart. Il ne faisait rien comme les autres, mais ça marchait. Il l'apporta à l'extérieur et il avait que quelques nuages à l'horizon, ce qui faisait une excellente journée.

L'homme retira les souliers et les bas de la jeune fille qui sentit le courant d'air passer la. C'était rare qu'Alice était nue pied, c'était seulement quand elle dormait, donc sentir ses pieds dénudés à l'extérieur était une nouvelle sensation qu'elle n'avait pas sentit depuis l'incident. Elle comprit finalement ce qu'il voulait faire quand il enleva lui aussi ses souliers.

Après lui avoir dit, elle finit par se lever de sa chaise. Elle était encore un peu faible de la série qu'elle venait de faire, mais elle compensait par sa volonté. L'école allait bientôt entendre parler d'elle, car elle serait bientôt en classe, pour le meilleur et pour le pire. En prenant les deux mains de l'homme, elle mit un pied devant l'autre, quelque fois en pliant un peu trop de genou sous le poids de tout son corps, mais elle n'arrêtait pas de sourire. La sensation du gazon sous son pied, du vent entre ses orteils, de l'attention du médicomage, le tout est un mélange délicieux que la fille appréciait pleinement.

Celui-ci demanda si la fille avait des requêtes particulières, mais elle n'était pas encore prête à faire tout ce qu'elle voulait. Pour courir, ou voler en balai, il fallait qu'elle ai le plein potentiel de ses pieds et de ses jambes, ce qui n'était pas encore tout à fait au point. Une étape à la fois, se dit la fille tout en se rappelant du compte du lièvre et de la tortue. Rien ne sert de brûler les étapes si c'est pour ne pas arriver à rien à la fin.

- Rien pour l'instant. Merci Bart !

Retournant dans sa chaise après avoir beaucoup travailler, elle se dit qu'elle devrait dire son objectif à son guérisseur :

- Tu sais Bart, mon rêve, c'est de m'envoler en balais et d'aller caresser les nuages. Je veux les toucher et je suis certaine que c'est la sensation la plus douce que personne n'a jamais sentit. C'est juste que personne ne le fait jamais, mais les avions passent bien au travers, non ? Alors c'est ce que je veux faire.

Elle ne savais pas si c'était ambitieux ou non, mais comme le rêve de centaines de personnes, elle allait donner son cent-dix pour cent à réaliser ce rêve.

☆☆☆

#9999cc
Revenir en haut Aller en bas
Bart Oliver
Mėdicomage
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Loup
Mėdicomage
Ven 5 Oct - 18:05


Le médicomage aida la petite dans ses démarches et remarqua ses énormes progrès depuis la dernière fois qu'il l'avait vue. Il n'avait jamais douté de sa patiente, il ne doutait que de la patience qu'avait les infirmiers avec elle. Comme elle avait sa chance d'entrer à Poudlard, il était bien normal qu'elle veuille y donner toute son énergie. Il la laissa pratiquer mais malgré ses petits problèmes d'ajustement, Bart savait qu'elle allait pouvoir avancé rapidement dans la prochaine semaine. Une fois à la chaise, il attendit qu'elle y soit assissent et le médicomage s'assit au sol dans l'herbe. Il regarda Alice qui lui parlait et, le jeune homme ne pouvait rien faire mis-à-part un doux sourire.

Tu sais, avec la magie pas mal tout est possible. Les sorciers vivent bien mieux que les moldus en fait. La magie rend le tout bien plus facile mais attention à ne pas succomber à sa puissance. Vouloir plus de magie n'est jamais une bonne solution... Et pour ce qui est de ton rêve, je dirais que c'est possible mais il faudrait attendre le temps favorable, comme lorsque les nuages sont très bas dans le ciel. Volé à la hauteur d'une avion serait bien trop dangereux, ma chérie.

Bart reprit sa pomme et repris celle d'Alice en lui tendant. Lorsqu'elle la prit, il se tourna son regard vers le ciel un peu nostalgique.

Ton traitement risque de finir dans deux semaines, demain tu prendra une dose un peu plus forte chaque jour de ton sérum pour t'aider et d'ici deux semaines, tu sera disposé à quitter pour te rendre à Poudlard. Mais...

Il croqua dans sa pomme et laissa un moment de silence avant de reprendre en déposant ses yeux sur sa patiente.

Promet-moi une seule choses. Ne soit pas trop téméraire dans tes actions. Malgré que le quidditch semble fort intéressant, ne t'y aventure pas toute suite... Ce serait risquer. Au début tes jambes serons tout de même fragile, mais cela ira mieux avec le temps. Tu devra aussi garder des béquilles, en cas de besoin. Le château est très grand, bien plus que l'hôpital!


☆☆☆

DON'T BE AFRAID
AND LIVE YOUR DREAMS

#6d8487
Journal personnelVolière
Revenir en haut Aller en bas
Alice L. Abercrombie
Patiente à Ste-Mangouste
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Guépard
Loisirs : Courir
Patiente à Ste-Mangouste
Ven 12 Oct - 19:13

Bart lui fit un sermon sur l'utilisation de la magie, alors que Alice n'eut parlé que de toucher les nuages. Celle-ci acquiesça quand Bart lui dit d'attendre que les nuages soient bas pour pouvoir les toucher, elle ajouta, pour renforcer ces idéaux :

- Tu sais, c'est un rêve, mais j'ai toute la vie pour y arriver. Je peux attendre d'aller mieux, car je sais que je ne peux pas faire de balais dans mon état actuel.

Elle repris sa pomme, maintenant retournée dans sa chaise. Quand elle était assise dedans, elle se sentait un peu enfermée, même si c'était ce qui lui permettait de se déplacer. Une sorte de cage dorée sur roues. Alice détestait sa chaise, même si c'était ce qui l'aidait. C'était un signe qu'elle n'était pas comme les autres enfants, qu'elle était obligée d'avoir quelqu'un de responsable pour elle. Elle croqua dans le reste de sa pomme, déjà légèrement brunie par le temps de leur marche.

Bart lui annonça la journée de son départ, sur lequel un fit un bruit joyeux, toujours dans sa pomme.  14 jours. Deux semaines avant sa rentrée, mais combien de cours avait-elle manqué ? Elle serait en retard, il faudrait qu'elle ai des cours de rattrapage avec les professeurs. De l'aide au devoir... Y en avait-il ? Bart continua sur sa lancée, lui demandant de promettre de ne pas faire la folle.

- Je te le promets... De toute façon, le Quidditch en première année ? Et puis je ne risque pas d'être très bonne en balais sans l'équilibre de mes jambes. On en reparleras quand je serais en deuxième année... Je vais venir te voir ici pour te demander personnellement si je peux !

Elle répondit aussi par l'affirmative quant aux béquilles. Elle savait pertinemment qu'il y aurait des escaliers à ne plus finir, merci aux frères qui lui faisait des comptes-rendus des cours... Du moins Caleb. Astronomie était le pire, alors elle apporterais ses béquilles... Ce serait mieux que de descendre les marches sur les fesses !

Soudainement, un vague d'incertitude fit place. Elle n'était pas certaine de quoi que ce soit. Deux semaines, c'était proche. Avait-elle oublié de faire quelque chose ? S'était-elle préparée ? Et son matériel scolaire ?

- Dit... Est-ce que je vais avoir manqué beaucoup de cours ? Est-ce que je vais réussir à rattraper tout le monde ?

☆☆☆

#9999cc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» N°612 Camion Pompier Grande Échelle
» N°4 Bernard Grande Échelle
» Grande Tétée 2010 - Lyon
» Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel
» Charia en Grande-Bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: Le monde magique :: Hôpital Ste-Mangouste :: Quatrième Étage-
Sauter vers: